Etat d'urgence au Liberia pour combattre l'épidémie d'Ebola

le
0

MONROVIA, 7 août (Reuters) - La présidente du Liberia, Ellen Johnson-Sirleaf, a déclaré l'état d'urgence mercredi pour lutter contre l'épidémie du virus Ebola qui, estime-t-elle, représente une menace contre la sécurité de l'Etat. "Le gouvernement et le peuple du Liberia requièrent des mesures extraordinaires pour la survie même de notre Etat et la protection de notre peuple", a-t-elle dit dans une déclaration officielle. L'état d'urgence, qui s'applique avec effet immédiat, sera en vigueur pour une durée de 90 jours. D'après les dernières données communiquées mercredi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 516 cas, dont 282 mortels, ont été recensés au total au Liberia depuis le début de l'épidémie, en février. Un des principaux hôpitaux de Monrovia, la capitale, a été fermé mercredi après le décès du directeur camerounais de l'établissement atteint du virus. (voir ID:nL6N0QC4UT ) (Clair MacDougall; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant