État d'alerte pour les libéraux en Allemagne

le
0
Avec seulement 3% des suffrages lors d'un scrutin régional, le FDP n'est plus représenté en Bavière. Le parti craint de subir le même sort au niveau national, ce qui poserait un problème d'alliance à Angela Merkel.

L'état d'alerte est déclaré au FDP. Le résultat des élections en Bavière a résonné comme un coup de tonnerre pour les libéraux: avec seulement 3%, le parti ne dépasse pas le seuil des 5% qui permet à une formation d'être représentée. Éliminés de Bavière, ils peuvent craindre de subir le même sort au niveau national. Les sondages leur accordent entre 7% et 5% d'intention de vote... Depuis 2009, où le FDP avait obtenu 14,5%, le parti a déçu. Dimanche soir, le président du FDP, Philipp Rösler, après avoir reconnu un «échec» en Bavière, a donc lancé un «appel immédiat» à la mobilisation.

La stratégie du FDP consiste désormais à jouer du vote utile en appelant les électeurs de la CDU à les soutenir. Le système électoral allemand donne deux vo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant