État actionnaire : la poule aux ?ufs d'or menacée ?

le , mis à jour le
10
L'entreprise publique Areva va devoir être recapitalisée à la suite d'une stratégie d'expansion hasardeuse financée par une hausse de son endettement.
L'entreprise publique Areva va devoir être recapitalisée à la suite d'une stratégie d'expansion hasardeuse financée par une hausse de son endettement.

La stratégie de l'État actionnaire menace-t-elle le redressement des comptes publics de la France ? Le risque est réel, selon une note de François Écalle, rédacteur du site internet consacré aux finances publiques, Fipeco, dévoilée en exclusivité par Le Point.fr. Ce conseiller maître à la Cour des comptes en disponibilité a passé au crible le portefeuille de l'agence des participations de l'État* depuis 2006 afin de comparer ses performances avec celles du CAC 40. Et sa conclusion est inquiétante.

Alors que les participations de l'État étaient beaucoup plus rentables que la moyenne du CAC 40 de 2006 à 2010, ce résultat s'est inversé à partir de 2011. La rentabilité financière (résultat net/capitaux propres) du portefeuille de l'État s'est effondrée à 1,9 %, contre 7,1 % en moyenne pour le CAC 40, relève François Écalle. En 2015, elle est même devenue négative, à - 11 %. Quant au taux d'endettement (dette/capitaux) de ces entreprises, il est remonté à partir de 2010 pour atteindre 150 % en 2015. Un chiffre à comparer l'endettement des sociétés du CAC 40, de 25 %.

Et la tendance devrait se poursuivre. En 2016, la valeur du portefeuille de l'État a continué à reculer. À - 23,8 %, sa performance est deux fois inférieure à celle des marchés actions de l'indice CAC 40, souligne un rapport du Sénat sur le budget 2017. Cette évolution défavorable s'explique principalement par les difficultés de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vmcfb il y a 2 mois

    Plus de 2000 milliards de dettes, 58 milliards de participations dans des sociétés cotées.. il ne reste plus à l'état que de taper dans les actifs des privés..

  • M8252219 il y a 2 mois

    Quand se sont les syndicat CGT et SUD qui dirigent à la sncf à edf et que le gouvernement continu à maintenir en survie à coup de millions des entreprises sans les restructurer la rentabilité , n'est pas pour demain et les contribuables paieront . ÉTAT SOCIALISTE EN FAILLITE comme les états communistes.

  • frk987 il y a 2 mois

    Pour paspil : chut, pas touche à Vinci, ma valeur fétiche.

  • mipolod il y a 2 mois

    Consultez le patrimoine des membres du gouvernements : quasiment aucun ministre ne possède de PEA ou d'actions en direct, voire de participations dans les petites entreprises. C'est d'une tristesse. De plus, il est gravissime de constater que les ministres concernés par l'économie et l'industrie possèdent un patrimoine immobilier important et que leur livrets bancaire débordent. Preuves, s'il en fallait encore qu'ils ne connaissent rien à leurs charges ministérielles et à l'économie en générale

  • ZvR il y a 2 mois

    Entreprises endettées massivement à des taux élevés pour gratter quelques milliards de dividendes et camoufler les déficits au final entreprises plombées durablement, pertes en capitalisation de plusieurs centaines de milliards....... C'est la bonnez gestion de l'état, et actionnaires contribuables plumés.

  • paspil il y a 2 mois

    qd on voit qui possede nos autoroutes , un grand merci à la droite ... l'etat sait gérer mais nos politiciens ont beaucoup d'amis ...

  • frk987 il y a 2 mois

    Si les politicards savaient gérer, ils ne feraient pas de politique, mais ils sont tellement NULS qu'ils ne leur reste que la fonction publique.

  • frk987 il y a 2 mois

    Et nos politicards gèrent le pays comme les boutiques dans lesquelles ils sont au capital.

  • lorant21 il y a 2 mois

    L'état ne sait pas gérer une entreprise.. on le savait. mais il ne sait même pas gérer un portefeuille..

  • frk987 il y a 2 mois

    L'Etat un fin gestionnaire...est-il besoin de le rappeler par cet article ?