ETA s'engage à abandonner les armes

le
0
L'organisation séparatiste basque a renoncé à la violence jeudi, après plus de 40 ans de terrorisme et 800 morts.

À Madrid

ETA a mis un terme à 43 ans de terreur. L'organisation armée, responsable de la mort de plus de 800 personnes, renonce aux attentats et aux assassinats; le dernier groupe terroriste européen abandonne les pistolets et les bombes... ou, comme les séparatistes basques préfèrent le formuler, ils ont décidé «l'arrêt définitif de leur activité armée».

C'est par un communiqué d'une page qu'ETA a fait connaître sa décision. Un texte envoyé au journal nationaliste Gara, son canal habituel, et diffusé sur son site Internet peu avant 20 heures. Le document est accompagné d'une vidéo qui reprend la mise en scène habituelle du groupe. Trois individus cagoulés et coiffés d'un béret apparaissent assis devant les drapeaux du pays Basque et de la Navarre, et l'un d'eux lit la déclaration de la bande armée.

L'émotion était palpable jeudi soir en Espagne. Et pour cause. Il s'agit pour l'ensemble des Espagnols d'une immense délivrance. Depuis son premier at

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant