Et si une banque vous refusait un prêt à cause de vos amis Facebook ?

le
17
Les bureaux de Facebook France, dans le XVIIe arrondissement de Paris. Photo d'illustration.
Les bureaux de Facebook France, dans le XVIIe arrondissement de Paris. Photo d'illustration.

Un étonnant brevet a été déposé le 4 août dernier par Facebook. Ce dernier pourrait permettre aux banques de vous accorder ou non un prêt. Explications.

Intitulé "Autorisation et authentification basée sur le réseau social de l'individu", le brevet déposé par le géant américain vise à mieux connaître les utilisateurs du réseau social en fonction de leurs "amis" Facebook. Dans quel but ? Améliorer la qualité des données personnelles collectées afin de les revendre à d'autres entreprises.

De précieuses informations

Cette technique permettrait ainsi à des "tiers" d'avoir accès à des informations précieuses sur les utilisateurs et leurs "amis". Rien d'étonnant jusqu'ici si ce n'est que le texte prévoit également la possibilité pour des organismes, tels que les banques, d'utiliser cette technique. Cette dernière leur permettrait notamment d'évaluer votre capacité de remboursement d'un prêt en scrutant les profils de vos amis.

Dans le document déposé, repéré par le site SmartUpLegal et repris par plusieurs médias français, Facebook explique que "lorsqu'un individu demande un prêt, le prêteur examine les scores de crédit des membres du réseau social de cet individu via un n?ud autorisé. Si le score de crédit moyen de ces membres atteint le score de crédit minimum, le prêteur continue d'examiner la demande de prêt. Sinon, la demande est rejetée".

Un business juteux

Une banque...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SB1954 le dimanche 9 aout 2015 à 10:18

    Sachez aussi que le fisc, la CAF, la DGSI, Pôle Emploi entre autres se servent des réseaux sociaux. Vous n'avez rien à vous reprocher ? en êtes vous si sûr, tout le monde a quelque chose à cacher à la gest.apo, comme disait Francis Blanche

  • SB1954 le dimanche 9 aout 2015 à 10:15

    Je n'ai pas de conseil à donner, mais ni Facebook ni aucun réseau social, vous n'avez pas besoin de ça pour avoir des "amis". Paiements par carte bleue le moins possible, et à part pour des usages très courants, surfer derrière un proxy.

  • guerber3 le dimanche 9 aout 2015 à 10:06

    L' alternative est la suivante :ou on devient du vent à la merci de Facebook ou autres, ou on veut " être " et on ignore ce magma de mots et de slogans qui sont " américains " donc qui n' ont ni queue ni tête, mais qui remplissent les fichiers des " zombies-espions " U.S. pour tous usages qu' ils veulent...!!!

  • gvigner3 le dimanche 9 aout 2015 à 08:55

    pas de problème pr moi: pas GSM, pas de Facebook et autres...

  • M5441845 le dimanche 9 aout 2015 à 08:49

    guyguy. La différence c'est que pour espionner votre GSM, il faut l'accord d'un juge ou se mettre hors la loi alors que pour aller jeter un oeil sur vos amis facebook, il ne faut l'accord de personne en toute légalité. Ce n'est quand même pas tout a fait la même chose

  • SM7 le samedi 8 aout 2015 à 21:41

    Les banquiers je leurs fait des offres qu'il ne peuvent pas refuser, donc aucun problème avec eux, il suffit de connaître leur langage.

  • guyguy18 le samedi 8 aout 2015 à 21:22

    Et TOUS CEUX qui disent ici ne pas etre espionnés par fesse de bouc le sont par leur gsm,même éteint.

  • guerber3 le samedi 8 aout 2015 à 20:39

    Les amis " Facebook ", c' est une invention " Facebook ", rien d' autres : les couillons de l' affaire sont ceux qui se soumettent à Facebook, à la NSA , à la CIA...à la loi des cow boys...!!!

  • albertm5 le samedi 8 aout 2015 à 20:07

    il ferait mieux de rester sur son ile

  • ccondem1 le samedi 8 aout 2015 à 19:58

    Dis moi qui tu fréquentes...