Et si Pokémon Go pouvait permettre au monde de voir le drame syrien ?

le
0
L'organe de communication des Forces révolutionnaires de Syrie a diffusé mercredi sur Twitter une série de photos montrant des enfants qui tiennent des images de Pokémon accompagnées d'un message en arabe appelant à venir les sauver.
L'organe de communication des Forces révolutionnaires de Syrie a diffusé mercredi sur Twitter une série de photos montrant des enfants qui tiennent des images de Pokémon accompagnées d'un message en arabe appelant à venir les sauver.

Alors que l'application Pokémon Go est un succès mondial, Saif Aldeen Tahhan, un désigner syrien réfugié au Danemark, a imaginé une autre version, #SyriaGo, afin d'interpeller le monde sur le drame humanitaire qui se passe actuellement en Syrie. Le but du jeu : récolter des trousses de secours, des maisons habitables ou encore des livres au milieu des ruines. « Chaque objet représente un droit fondamental auquel les Syriens n'ont malheureusement plus accès. Le livre, par exemple, fait référence au droit à l'éducation, car 40 % des enfants syriens âgés de 6 à 17 ans ne vont pas à l'école », explique Saif Aldeen Tahhan à L'Orient-Le Jour.

Autre action pour attirer l'attention de la population, celle des Forces révolutionnaires de Syrie, opposées au régime de Bachar el-Assad. Son organe de communication a diffusé sur Twitter une série de photos mettant en scène des enfants syriens tenant des images de Pokémon, accompagnées du message : « Venez me sauver ».

Ces différentes campagnes ont pour but d'alerter le monde sur la guerre civile qui fait rage depuis 5 ans, ayant déjà fait plus de 280 000 morts et des millions de déplacés.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant