Et si on mangeait des espèces invasives

le
0
Et si on mangeait des espèces invasives
Et si on mangeait des espèces invasives

C'est apparemment la nouvelle mode outre-Atlantique où de nombreux chefs proposent à leur clients de déguster toutes sortes d'espèces invasives, d'habitude combattues en raison des dégâts qu'elles provoquent.

Les poissons tête de serpent, poissons carnivores ayant la faculté de se déplacer sur terre pendant plusieurs secondes, s'attaquent aux autres espèces, déciment les terres environnantes et notamment les cultures, et causent ainsi chaque année de dégâts très importants. Ils font partie de ce que l'on appelle les espèces invasives. Et on les retrouve désormais dans les assiettes de restaurants réputés aux Etats-Unis.

Dans d'autres restaurants, on peut déguster un steak d'antilope Nilgai, très réputée pour le goût de sa viande. Si les végétariens peuvent être choqués par de telles pratiques, il semblerait bien que manger ces espèces invasives est l'un des meilleurs moyens de contrôler l'évolution de leur population. Et il semblerait même que certaines de ces espèces sont particulièrement goûteuses. Alors pourquoi s'en priver, si c'est bon pour le palais et bon pour l'environnement? Parce que ça reste des animaux, vous diront les végétariens. L'avenir nous dira si cette mode perdure et si elle traverse l'Atlantique pour atterrir dans nos assiettes.

Lire la suite

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant