Et si on fabriquait bientôt chez soi ses chaussures grâce à une imprimante

le
1

Les clients de Nike vont bientôt fabriquer eux-même leurs chaussures, sans forcément bouger de chez eux. L'utilisation d'une imprimante 3D devrait permettre cette prouesse.

S'offrir une nouvelle paire de chaussures devrait être de plus en plus facile. C'est en tout cas ce qu'espère le directeur des opérations de Nike, Erik Sprunk, qui envisage un tournant pour le marché de la vente en ligne de ses baskets. Toujours soucieux d'améliorer la qualité de service, et réduire au maximum le délai imposé lors de la livraison d'une commande, le géant américain a trouvé l'idée infaillible pour mettre fin à l'impatience des clients. Grâce à une imprimante3D, l'acheteur pourrait recevoir en quelques secondes le patron de son soulier à son domicile, après avoir imaginé sa basket selon ses goûts sur le site internet. «Doit-on envisager un avenir dans lequel Nike posséderait le fichier qu'il pourrait partager lui-même sur Internet afin que les clients fabriquent eux-mêmes ou dans un magasin proche leurs chaussures de sport? Oui, bien sûr, et cela devrait être le cas dans peu de temps», a déclaré Erik Sprunk lors d'une conférence.

Nike s'inspire de son mode de fabrication en usine

Si l'idée peut sembler à certains farfelue et utopique, elle est pourtant tout à fait probable. Nike utilise déjà ce procédé pour la confection de certaines de ses chaussures en usine. La marque souhaite ainsi s'inspirer du processus de fabrication utilisé pour ses modèles Flyknit. «Nous envoyons ce fichier sur un ordinateur. Il va à la machine à tricoter, l'opérateur place le fichier dans la machine et en sort une chaussure», explique le directeur des opérations. Nike se détache petit-à-petit de son processus de fabrication traditionnel, où la marque envoyait à son usine basée en Asie un «pack» contenant les croquis de la chaussure, le tissu permettant son habillage et d'autres spécificités liées à son assemblage.

Nike, conscient que la vente d'imprimantes 3D peine à décoller, prévoit pour ceux qui ne posséderaient pas cet outil de se rendre en magasin, qui exécutera la tache pour le client.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M782215 le vendredi 9 oct 2015 à 09:37

    Et enfin des chaussures sur mesure a prix abordable, avec un scanner 3D ? Plus jamais mal au pieds dans des chaussures neuves ? Cool !