Et si les «restaurants» cuisinaient?

le
0
Le député UMP Daniel Fasquelle défend un amendement au projet de loi Hamon sur la consommation. Il propose de réserver le nom de « restaurant » aux seuls établissements qui cuisinent sur place.

Vous croyiez que le chef avait passé une heure à tailler en julienne des légumes bio. Et si, en réalité, ce n'était qu'un apprenti qui venait de décongeler un plat bourré de colorants, d'additifs et d'exhausteurs de goût? Pour éviter que de telles déconvenues se multiplient, le député UMP Daniel Fasquelle défend un amendement au projet de loi Hamon sur la consommation: il propose de réserver le nom de «restaurant» aux seuls établissements qui cuisinent sur place. Selon un sondage Opinionway d'avril, 96 % des Français sont en faveur d'un statut garantissant le «fait maison».

«Le point de départ, raconte le député du Pas-de-Calais, c'est lorque j'ai appris qu'un couple du Var venait de créer un site recensant les restaurants qui faisaient à manger... Alors que ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant