Et si les joueurs de football fusionnaient ? Episode 2

le
0
Et si les joueurs de football fusionnaient ? Episode 2
Et si les joueurs de football fusionnaient ? Episode 2

Chaque footballeur a ses propres caractéristiques. Le problème c'est que, parfois, elles ne sont pas suffisantes pour faire d'eux des joueurs complets. C'est con, quand on sait qu'une simple petite fusion pourrait suffire. Car, comme Son Goten et Trunks l'ont prouvé, fusionner est le meilleur moyen pour devenir une véritable machine de guerre. Après tout, on n'est jamais aussi fort qu'à plusieurs. Portraits de huit nouveaux Gotrunks du foot.

  • Stepho Ruffis
    De la gouaille, Stéphane Ruffier en a à revendre. Armé de son chewing-gum et de son physique de déménageur, le Stéphanois squatte parfois le parking du Conforama de l'Etrat à ses heures perdues. Rustre mais finalement proche du peule, le portier impose son style dans sa surface, tout en puissance et cris à l'adresse de sa défense. Tout le contraire d'Hugo Lloris. Grande gigue au charisme incertain, le dernier rempart de Tottenham et des Bleus balade depuis des années sa tête de gendre idéal puisque qu'inoffensif sur les terrains. Sans excès, avec régularité et le gout du travail bien fait. Tempérer l'un, redonner un peu de prestance à l'autre : Stepho Ruffis un gardien parfait. Ou Manuel Neuer.

  • Carlier Tevoud
    Qui n'a jamais fantasmé la blessure à la gorge de Carlos Tevez ? Une mauvaise attaque de crocodile ? Un coup de machette dans sa province apache ? Non, la réalité tient en une casserole d'eau bouillante. Moins thug mais tout aussi marquant lorsque l'on observe l'Argentin, tête de chien enragé, jeu similaire, déambuler la bave aux lèvres sur les prés. Pour Olivier Giroud, les qualités se font plus plastiques. Qui n'a d'ailleurs jamais fantasmé sur l'apollon bleu ? Moins de courses, plus de présence dans la surface, le meilleur VRP pour slip kangourou a su faire de son physique sa principale arme pour faire tomber les filets. Dès lors, Carlier Tevoud ne peut devenir qu'un buteur prolifique, accrocheur et capable de vendre des posters par millions pour jeunes femmes en demandes de muscles saillants. Un mec chaud en somme.

  • Baremy Sallel
    L'un a du batailler contre la nature pour se faire une place. L'autre n'a fait qu'accueillir sa carcasse pour en faire une arme. Jérémy Morel, Bayal Sall, deux défenseurs, deux êtres aussi, qui malgré leurs différences pourraient s'allier pour le bien d'une charnière. La facilité technique et le jeu de tête du breto-réunionnais , la force pure et brute du Sénégalais, et Baremy Sallel constituerait un dernier rempart ultime, capable de repousser la moindre attaque avec intelligence ou en brisant un tibia. Fatal.

  • Thomer Mustore
    Le talent s'exprime par différents biais. Parfois, il...










  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant