Et, si le périph' parisien était piétonnier un jour par an

le
0
Une association soutenue par 140 maires de région parisienne demande la fermeture du périphérique pour laisser la place aux vélos et aux piétons.

On connaissait le militantisme pour les drogues douces, restait à inventer le combat pour «l'usage des circulations douces». C'est ce que prône l'association La Périféerique qui, le temps d'une journée annuelle, demande la fermeture du périphérique parisien aux automobilistes pour laisser place aux piétons. Une idée insolite même si le principe existe déjà dans la capitale. En effet, le dimanche, Paris interdit ses voies sur berges aux voitures. Reste qu'elles présentent d'autres attraits que le «périph'»...

Le credo de l'asso ? «Repenser l'organisation des déplacements urbains pour créer les conditions d'une mobilité durable, modifier les comportements en faveur des transports alternatifs à l'utilisation de la voiture individuelle».

Un projet qui a le soutien de centaines d'élus dont 140 maires franciliens

Après des actions de communication retentissantes, comme la pelouse de 200 m² installée d'autorité sur le périphérique en 2008 pour symboliser la rés

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant