Et si le football n'avait pas aboli les mains et les plaquages ?

le
0
Et si le football n'avait pas aboli les mains et les plaquages ?
Et si le football n'avait pas aboli les mains et les plaquages ?

Le 8 décembre 1863, la Fédération anglaise de football (FA) confirme l'abolition, par 13 voix contre quatre, de tout usage des mains, notamment les plaquages. Une des équipes membres, Blackheath, refuse d'abandonner ces règles et quitte la FA pour créer la Rugby Football Union huit ans plus tard. Et si l'issue du vote n'avait pas été le même ?

… Diego Maradona n'aurait rien d'une légende.

… il n'y aurait pas eu de débats autour du fabuleux sauvetage de Luis Suárez contre le Ghana.

… ni autour du contrôle parfait de Thierry Henry contre l'Irlande.

… il y aurait enfin une " ambiance bon enfant " dans les stades de foot. Et ça n'aurait pas la même saveur.

… Cyril Rool, Nigel de Jong et Emir Spahić auraient figuré dans la liste du Ballon d'or.

… les Espagnols feraient beaucoup moins les malins. Leo Messi aussi d'ailleurs.

… il n'y aurait plus de débats insupportables autour de " l'intentionnalité " ou de " la main décollée du corps ".

… le classement FIFA serait différent, mais pas plus illogique.

… Miroslav Klose n'aurait pas pu prouver son fair-play au monde entier :

Youtube
… pas de All Blacks ou de All Whites, mais des All Black and White. C'est tellement plus beau.

… la Nouvelle-Zélande aurait un palmarès un peu plus conséquent que quatre coupes d'Océanie et deux pauvres participations en Coupe du monde.

… il y aurait un peu moins de pots de gel pour les cheveux dans les vestiaires.

… on serait plus indulgent avec les pelouses pourries de Ligue 1.

… le football aurait gardé ses " valeurs de convivialité ".

… les Qataris auraient investi au Téfécé. Avec Pantxi Sirieix dans le rôle de Papus Camara.

… ce mec-là , Shab Kahn, aurait eu une tout autre carrière.



… Johnny Wilkinson et David Beckham auraient fait une sacrée paire de tireurs de coup franc.

… les recruteurs partiraient prospecter non plus en Amérique du Sud, mais en Australie.

… les recruteurs partiraient prospecter non plus en Afrique, mais en Polynésie.

… ça ne changerait rien pour les Chinois.

… Cristiano Ronaldo aurait dû augmenter le nombre d'abdos par jour. Encore.















































Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant