Et si le buzz faisait le vote ?

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Suffirait-il pour remporter des élections de faire parler de soi sur Internet ? C'est ce que vérifie Brand and Celebrities, une entreprise parisienne de quinze salariés qui établit quotidiennement la notoriété des vedettes (sport, cinéma, chanson, etc.). Leur coeur de métier : l'"endorsement", soit le fait de proposer à une marque de s'associer à une personnalité afin de mieux communiquer et d'incarner son image.Cette semaine, l'équipe a testé ses calculs de notoriété sur les candidats aux élections municipales. Et obtenu quelques surprises, défiant parfois les pronostics des instituts de sondage. Ainsi à l'en croire, à Paris, Anne Hidalgo serait battue par Nathalie Kosciusko-Morizet à l'issue d'un scrutin très serré, et à Pau François Bayrou serait confortablement élu. Leur "cote des élections" évolue chaque jour grâce à un moteur de recherche - construit d'après quelques équations secrètes - qui fouille inlassablement tous les recoins d'Internet pour y dénicher tout ce qui se dit sur ces candidats. "Plus la Toile commente les faits et gestes d'un candidat - en bien ou en mal -, plus les électeurs s'y intéressent", parie Quentin Bordages, le P-DG. Le 30 mars, on saura s'il suffit d'être cité sur Internet pour remplir les urnes...

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant