Et si la Russie était disqualifiée de l'Euro ?

le
0
La Russie est menacée de disqualification par l'UEFA à la suite des échauffourées de samedi.
La Russie est menacée de disqualification par l'UEFA à la suite des échauffourées de samedi.

Un tel scénario paraît impensable... Et pourtant, le risque existe bel et bien. Mardi, l'UEFA a annoncé que la Russie pourrait être exclue de l'Euro en cas de nouveaux incidents impliquant des supporteurs russes. La menace intervient trois jours après les violences à Marseille entre des Russes et des Anglais et durant lesquelles 35 personnes ont été blessées. Désormais en sursis, la Russie n'a plus le droit au faux pas. Au moindre débordement au stade Pierre-Mauroy de Lille contre la Slovaquie ou au Stadium de Toulouse face au pays de Galles, les joueurs devront rentrer chez eux.

Une disqualification de la Russie durant la compétition serait un cas inédit. Jusque-là, seul un pays avait déjà été exclu - la Yougoslavie, en 1992, en raison de la guerre -, mais la sentence était tombée avant le début de l'Euro.

Trois équipes à égalité ?

Une telle sanction aurait forcément des conséquences pour la suite de la compétition. Le règlement de l'UEFA est clair : « Si une association est disqualifiée lors de la compétition, les résultats et les points de tous ses matches sont annulés. » Une décision qui soulagerait l'Angleterre puisque la rencontre avec la Russie s'est soldée par un match nul (1-1).

Avec la disqualification de la Russie, les équipes de la poule pourraient même se retrouver avec le même nombre de points, mais aussi de buts marqués et encaissés. Si un tel scénario est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant