Et si la goal-line technology s'appliquait à...

le
0
Et si la goal-line technology s'appliquait à...
Et si la goal-line technology s'appliquait à...

C'est décidé, la goal-line technology s'appliquera en L1 dès la saison prochaine. Oui, même lors des rencontres entre Lyon et Marseille. Alors pourquoi s'arrêter là ? Et si, au quotidien, tout le monde pouvait bientôt arrêter le temps et réclamer l'aide de cette précieuse innovation tout en images de synthèse ?

Fini les interminables débats basés sur un ralenti daubé d'une caméra rarement bien placée. Finis aussi les lamentations bibliques sur le but de Geoff Hurst en finale de la Coupe du monde 1966. Enfin, fini ce goût de carotte qui vous reste encore en bouche au moment de retrouver vos collègues de bureau après un long week-end d'injustice footballistique. "Ouf" de soulagement. La goal-line technology arrive bientôt dans votre vie et, c'est promis, va révolutionner votre quotidien. Car oui, elle peut aussi s'appliquer à...
  • La politique : "Marine Le Pen parle comme un tract du parti communiste des années 70, ( ) sauf que le parti communiste, il ne demandait pas qu'on chasse les étrangers ou qu'on fasse la chasse aux pauvres..." La formule, prononcée par le président de la République lors de son passage dans l'émission Le Supplément de Canal+, longe la ligne sans jamais donner l'impression de la dépasser. Le genre de situation où n'importe quel attaquant peut tromper l'arbitre en courant célébrer son presque but avec ses supporters. Si ça passe, il ne reste alors que la contestation à l'adversaire pour espérer réparer l'injustice. Et dans ce cas précis, il semblerait que les communistes soient bel et bien tombés dans le panneau en se ruant sur l'homme en noir pour hurler leur désarroi et leur indignation. Pourtant, grâce au verdict de la goal-line technology, le peuple rouge aurait su d'emblée que cette frappe brossée de François Hollande n'est jamais rentrée dans leur but. Et encore moins dans celui du FN, mais ça, c'est un autre débat. En politique comme en football, aucun gadget ne pourra rien changer à cet indispensable sens du vice qui donne au jeu une dimension plus humaine.


  • Le sexe : Plus que pour répondre à la fameuse question : "Elle est rentrée ou pas ?", le sexe mériterait la goal-line technology. Ne serait-ce que pour déterminer toute sortie de cadre ou erreur d'appréciation qui, à en…





  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant