Et si la défaite contre la Colombie faisait le jeu des Bleues ?

le
0
Et si la défaite contre la Colombie faisait le jeu des Bleues ?
Et si la défaite contre la Colombie faisait le jeu des Bleues ?

Tombée de haut samedi soir en s'inclinant face à la Colombie, l'équipe de France pourrait pourtant louer cette défaite d'ici quelques jours. Mais pour cela, il faudra d'abord battre le Mexique mercredi.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la surprenante défaite des Bleues face à la Colombie samedi soir (2-0) pourrait ouvrir une autoroute devant les joueuses de Philippe Bergeroo. Depuis le tirage au sort de cette Coupe du Monde 2015 au Canada, le scénario était dans toutes les têtes. Données favorites de leur groupe, les Françaises avaient de fortes chances d’en terminer à la première place. Mais, paradoxalement, c’est le pire que l’on pouvait souhaiter à l’équipe de France, promise à un programme d’une complexité sans nom en cas de qualification avec la première place du groupe à la clé. Le premier du groupe devra en effet très probablement se frotter au Brésil en huitièmes de finale, à l’Allemagne en quarts et aux Etats-Unis en demi-finale. Du très lourd.

Victoire impérative contre le Mexique pour les Bleues

En revanche, la deuxième place du groupe F, elle, évite d’affronter de tels adversaires. Pour le moment, l’Angleterre, virtuellement deuxième de cette poule, serait ainsi opposée en huitièmes à la Norvège ou à la Thaïlande. Avec en cas de victoire un quart de finale probable face au Canada, à la Chine ou aux Pays-Bas, voire à l’Espagne. Le pire tirage pour les Anglaises serait alors la Suède, loin d’être un gros morceau comme l’Allemagne, le Brésil ou les Etats-Unis. Il est encore trop tôt pour espérer que nos représentantes terminent deuxièmes plutôt que premières. Après la défaite face à la Colombie, il n’est de toute façon plus question de première place pour le moment. Mais en cas de victoire face au Mexique mercredi et d’un concours de circonstances favorables, la France pourrait terminer à cette fameuse deuxième place, qui libère presque la voie jusqu’à la finale. Cette défaite de samedi n’est peut-être donc pas si condamnable qu’elle pouvait le sembler sur le moment.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant