Et si la baisse du chômage était imminente ? (VIDEO)

le
6

Après 60.000 destructions de postes en 2014, l'INSEE vient de recenser la création de 82.000 postes en 2016. 1/3 de ces créations d'emplois l'ont été sur le dernier trimestre 2015, une accélération de nature à inverser la courbe du chômage ? L'analyse de Xavier Timbeau, directeur de l'OFCE. Ecorama du 14 mars 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c le mardi 15 mar 2016 à 09:52

    "l'INSEE vient de recenser la création de 82.000 postes en 2016"!!! Ah bon, je ne savais pas que quand on était chômeur il fallait s'inscrire auprès de l'Insee et l'informer dans les plus brefs délais de la reprise d'un emploi!!! L'Insee ne fait que des statistiques et serait bien en peine de justifier les 82 000 postes soit-disant créés!

  • M1539097 le mardi 15 mar 2016 à 09:41

    Pas un mot sur l'enorme écart de chômage entre la France , l'ALLEMAGNE le UK et les USA.Pas un mot sur la creation de 1 million emplois en Espagne et 300 000 en Italie grâce aux mesures de flexibilité

  • M1539097 le mardi 15 mar 2016 à 09:38

    L'OFCE vit grâce à 20 millions € de subventions publiques. Pas étonnant que son chef défendent la politique du gouvernement

  • sibile le mardi 15 mar 2016 à 08:02

    il s'agit des 80 000 emplois aidés programmés dans le secteur privé en 2015 ; il n'y a donc eu aucune vraie création d'emplois dans le secteur marchand en 2015, pas plus qu'en 2013 et en 2014

  • GR207 le lundi 14 mar 2016 à 16:25

    On se fout de la baisse artificielle tentée par Normal 1er. Le chômage de masse n'a aucune chance de baisser fortement d'ici avril 2017. Une baisse crédible devrait être de 1.200.000 en 2 ans comme l'a fait Cameron au RU. Quoi que fasse Normal 1er, si baisse il y a, elle sera ridicule. C'est et ce sera un non sujet, sauf pour les médias aux ordres et à la claque qui rêve de sa réélection.

  • pepitobo le lundi 14 mar 2016 à 15:31

    avec 500000 nouvelles formations cela n'aurait rien d'etonnant