Et si Jack l'éventreur était un journaliste ?

le
0
Extrait du film Jack l'éventreur.
Extrait du film Jack l'éventreur.

Un boucher, un chirurgien, un médecin, un croque-mort, un coiffeur juif polonais, le petit-fils de la reine Victoria... On a tout entendu sur l'identité du célèbre et mystérieux "Jack l'éventreur". En 1888, une série de meurtres sévit dans le quartier de Whitechapel, dans l'East End londonien. Les unes après les autres, des prostituées se font trancher la gorge avant de subir des mutilations abominables. En 127 ans, les noms de plus de 400 suspects ont circulé, mais le serial killer n'a jamais été identifié. Or, un Britannique prétend aujourd'hui détenir l'identité du coupable.Wynne Weston-Davies vient en effet de publier The Real Mary Kelly, un livre qui ne passe pas inaperçu au Royaume-Uni, comme le raconte The Telegraph

. Tout commence en 2011, lorsque cet ancien chirurgien aujourd'hui âgé de 51 ans se plonge dans la généalogie familiale. "Mon père, qui est mort en 1996, avait toujours refusé de parler de sa famille, dont le passé était, semble-t-il, peu reluisant. Mais un jour, alors que je faisais des recherches aux Archives nationales, je me suis amusé à taper mon nom dans le moteur de recherche, et suis tombé par hasard sur une grand-tante disparue en 1888." Les dates coïncident étrangement avec l'affaire qui embrasa Londres à la fin du XIXe siècle. N'est-ce pas précisément en 1888 que cinq prostituées ont été assassinées par le mystérieux "tablier de cuir", devenu depuis "Jack l'éventreur" ?

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant