Et si David Luiz était sur le banc face à City ?

le
0
Et si David Luiz était sur le banc face à City ?
Et si David Luiz était sur le banc face à City ?

Déjà en difficulté face à Monaco avant la trêve, David Luiz a sombré vendredi avec le Brésil face à l'Uruguay. Les critiques pleuvent et le Brésilien n'est vraiment pas rassurant à dix jours du choc face à Manchester City.

Et si Marquinhos était titulaire dans dix jours face à Manchester City ? Laurent Blanc pourrait se poser cette question plus d’une fois avant la manche aller des quarts de finale de la Ligue des Champions au Parc des Princes. Car David Luiz est entré dans une zone de turbulences qui pourrait bien contraindre l’entraîneur parisien à prendre une décision radicale mais indispensable pour ne pas connaître une mauvaise surprise. Auteur d’une saison plutôt solide jusque-là, même si l’on sent qu’il est toujours capable de « dégoupiller », l’ancien pensionnaire de Chelsea est tout d’abord passé à côté face à Monaco (0-2). Le défenseur central brésilien a payé sa facilité et son manque de concentration au cours de la seconde période, avec notamment un double-contact devant un adversaire avant de provoquer le penalty du 2-0…

David Luiz impliqué sur les deux buts

« On ne peut pas jouer tous les matchs à un très grand niveau. Parfois, ça arrive, avait-il admis en zone mixte après la rencontre, avant de se montrer rassurant avant le choc face à City. Si je suis inquiet ? Non, nous sommes une grande équipe. Manchester City également. Nous allons travailler pour nous préparer de la meilleure manière pour ce match. » Mais le joueur de 28 ans n’a pas vraiment appliqué ses paroles face à l’Uruguay vendredi. Titulaire aux côtés de Joao Miranda, alors que Thiago Silva a de nouveau été écarté, il a d’abord vu sa Seleção mener 2-0. Mais cela n’a pas duré bien longtemps. Trop loin d’un Edinson Cavani qu’il connaît pourtant bien sur la réduction du score de l’Uruguay, il n’a pas su empêcher Luis Suarez de marquer le but de l’égalisation. Si son gardien, Alison, n’est pas irréprochable sur ce coup, il a sauvé à plusieurs reprises en fin de match le point du nul.

Un florilège de blâmes pour David Luiz

Et une pluie de critiques s’est ensuite abattue dans les médias brésiliens. Noté 1/10 par le journal O Dia, David Luiz a dû encaisser un bon nombre de coups de poing au foie : « Le fantôme de la piètre performance en Coupe du monde face à l’Allemagne (7-1) a été ressuscité hier (vendredi). Il a failli sur les deux buts de l’Uruguay ». Lance!, un autre journal brésilien, lui a attribué un 3/10 et  parlé d’un « match désastreux » de sa part. Son manque de sérénité, qu’il peut parfois faire apparaître en L1, a donc sauté aux yeux des journalistes brésiliens, tandis que Dunga, son sélectionneur, n’a pas caché son étonnement après la partie (« Il y a eu certaines situations hors du commun vu l’expérience de nos défenseurs »). Pour couronner le tout, le natif de Diadema n’aura pas l’occasion de se racheter aux yeux de son peuple mardi puisqu’il sera suspendu au Paraguay, après avoir été averti face à la Celeste.

Marquinhos mérite sa chance

La question de son maintien ou non au sein de la défense centrale parisienne se pose forcément pour un Laurent Blanc qui compte dans ses rangs un Marquinhos toujours aussi irréprochable. Titulaire face à Chelsea sur le côté droit de la défense, le toujours souriant défenseur de 21 ans devrait retrouver le banc des remplaçants en raison du retour de Serge Aurier dans le groupe parisien. Et vivre encore un grand rendez-vous sur le banc des remplaçants alors qu’il mérite d’être présent sur la pelouse au coup d’envoi. Même si Blanc apprécie beaucoup son profil, Marquinhos est toujours victime de la notoriété de ses deux compatriotes. Chelsea, le FC Barcelone et le Bayern Munich, qui le convoitent pour cet été, pourront se frotter les mains s’ils voient que l’ancien Romain est encore remplaçant dans dix jours…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant