Et si dans chaque immeuble on faisait plus attention à ses voisins ?

le
1

Une association a mis en place l’opération «Grand Froid», un dispositif censé faciliter l’entraide entre voisins afin de protéger les plus faibles.

Dans les grandes villes, on vit parfois (souvent) les uns à côté des autres dans une certaine indifférence. Et c’est souvent dans des circonstances exceptionnelles que le bien vivre ensemble se réveille. Les épisodes de canicule et de grands froids en font partie. Dans les deux cas, certains ont davantage besoin d’aide que d’autres. Dans un contexte où la solitude progresse en France - tout particulièrement chez les seniors - la période hivernale accroît l’isolement des personnes fragilisées. Afin de penser à ceux qui sont dans le besoin et leur venir en aide, plusieurs associations se manifestent.

C’est le cas de l’association Voisins Solidaires, spécialisée dans les relations de voisinage - qui est notamment à l’origine de la Fête annuelle des voisins et la Fête des voisins de bureau - qui lance l’opération «Grand Froid». Il s’agit d’un dispositif pour faciliter l’entraide entre voisins et sensibiliser les habitants à prendre soin de leurs voisins âgés ou isolés. Celles-ci sont identifiées durant cette période afin de créer autour d’elles plus de lien social grâce à des actions concrètes.

Appels bénévoles et kits «Grand Froid»

Concrètement, l’association met en place une cellule d’appels bénévoles dans les régions les plus touchées - depuis le lundi 18 janvier - afin de détecter les besoins des personnes âgées ou isolées. Si urgence il y a, les personnes concernées seront redirigées vers leur CCAS pour répondre à leurs besoins. Le réseau de voisins solidaires sera également activé pour une veille active. D’autres détails sont disponibles sur le site dédié, voisinssolidaires.fr.

«Il est indispensable de mobiliser les voisins pour développer les solidarités de proximité et éviter des effets désastreux», déclare de son côté Atanase Périfan, créateur de la Fête des Voisins et de Voisins Solidaires. L’association a également mis en place un kit «Grand Froid» à disposition des particuliers, qu’ils peuvent récupérer auprès des mairies partenaires ou télécharger sur le site web.

À l’intérieur: une affiche de l’opération à mettre en évidence dans le hall de son immeuble ou de sa maison, des tracts à distribuer dans les boîtes aux lettres de ses voisins... et un annuaire pour répertorier ses voisins! Tout le nécessaire pour minimiser les risques.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • glaty le jeudi 21 jan 2016 à 12:22

    Dénoncer aussi les comportements des voisins afin de pouvoir prévenir des risques terroriste .Ils sont près de chez nous ,il faut pouvoir les débusquer rapidement avant qu'il (elle) passe à l'acte..