Et si c'était Belhanda le gros coup ?

le
0
Et si c'était Belhanda le gros coup ?
Et si c'était Belhanda le gros coup ?

Dans les dernières heures du mercato d'été, l'OGC Nice a fait signer Mario Balotelli. Et de manière plus confidentielle Younès Belhanda, en prêt avec option d'achat du Dinamo Kiev. Peut-être sa meilleure prise au final...

Entraînement matinal ouvert à la presse ce jeudi 1er septembre. Le public et les photographes n'ont d'yeux que pour Mario Balotelli, la recrue phare des dernières heures du mercato. Avec Younès Belhanda, prêté par le Dynamo Kiev avec option d'achat, lui aussi dans le money time. Absent, le Marocain est quand même dans certains esprits, comme celui d'Arnaud, un jeune supporter du club. "On parle peu de Belhanda à cause de Balotelli, mais par rapport à ce qui manquait à l'équipe, c'est lui le meilleur transfert. Derrière le duo d'attaquants, il va mettre du liant et permettre d'avoir plus d'occasions." Et assumer la vraie succession d'Hatem Ben Arfa, dont il a un profil plus proche que Super Mario. "Je suis un grand fan de Ben Arfa, mais il n'y avait pas que lui dans l'équipe la saison passée", a évacué l'intéressé lors de sa présentation. Avant de bien préciser qu'il avait suivi le parcours des Aiglons, qu'il connaissait bien le style de jeu, et qu'il y avait "un très bon milieu Mendy-Koziello-Seri. Il me faisait penser à celui avec Saihi et Estrada, à Montpellier (en 2012)."

Une prise d'élan avec le club qui monte


S'il mentionne son âge d'or montpelliérain, ce n'est pas un hasard. Après avoir décidé de "sortir de sa zone de confort" dans l'Hérault, le milieu offensif a certes remporté des titres en Ukraine, mais pas forcément trouvé son eldorado. Pas plus qu'à Schalke 04, où il a fini la saison passée, mais ne s'est pas éternisé. À vingt-six ans, il a déjà besoin de se relancer – "de se donner un élan" pour reprendre ses termes – et Nice apparaît comme l'endroit idéal pour ça. "Nice, c'est le club qui monte. (…) C'est une équipe qui joue au foot et c'est ce dont j'ai besoin. Le challenge sportif m'a attiré, le club monte en puissance." La moitié du rendement d'Hatem Ben Arfa la saison passée suffirait à le remettre dans la bonne dynamique, et aussi à valoriser une saison niçoise chargée avec la Ligue Europa. Entre la sélection marocaine et ses pérégrinations en Ukraine et en Allemagne, Belhanda peut apporter sa technique, mais aussi une grande expérience qui fait défaut aux hommes de…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant