Et si Arsenal suivait les conseils d'Henry ?

le
0
Et si Arsenal suivait les conseils d'Henry ?
Et si Arsenal suivait les conseils d'Henry ?

La semaine dernière, Thierry Henry, meilleur buteur de l'histoire d'Arsenal et actuel consultant pour Skysports, n'y est pas allé par quatre chemins pour parler de son ancien club. Selon lui, c'est simple, les Gunners sont dans l'obligation d'acheter quatre joueurs pour pouvoir prétendre au titre la saison prochaine : un gardien, un défenseur central, un milieu défensif et un attaquant. Rien que ça. Reste à savoir qui, maintenant.

  • Le gardien
    Ces dernières semaines, il est difficile de reprocher quoi que ce soit à David Ospina. Mieux, selon les statistiques, il est tout simplement le meilleur gardien de Premier League, actuellement. Sur les dix dernières rencontres de championnat, le Colombien est le portier qui compte le plus de clean sheet, qui a encaissé le moins de buts et qui a arrêté le plus de tirs. Pas mal, mais pas suffisant pour satisfaire Thierry Henry, apparemment. Dans l'optique de faire plaisir à son ancien poulain, Wenger décide donc de faire l'acquisition d'un nouveau gardien, et forcément, son choix se porte sur un homme au talent reconnu. Qui ça ? Bah Iker Casillas, évidemment. Car oui, le Madrilène commence à en avoir marre d'être moqué et critiqué à chaque petite erreur, et après 25 années passées à la Maison Blanche, il se pourrait bien que San Iker veuille changer d'air. Parfait, tonton Arsène est prêt à l'accueillir à bras ouverts. Un gardien au palmarès sans égal et à l'expérience inégalable : voilà de quoi permettre à Arsenal de gagner en maturité d'un seul coup. À eux la Ligue des champions. Ou le championnat. Ou au moins la Cup.

  • Le défenseur central
    Bon, ok, il ne l'a pas visé directement, mais il n'empêche qu'en stipulant qu'Arsenal se devait de recruter un défenseur central, Thierry Henry a clairement pointé du doigt un homme particulier : Per Mertesacker. Et il n'est pas le seul, il faut bien le reconnaître. Souvent dépassé, toujours pris de vitesse, l'Allemand semble de moins en moins capable de diriger une défense centrale et encore moins dans une équipe qui souhaite désormais viser le sommet de la Premier League. Suivant à la lettre les conseils de la légende londonienne, Arsène active tous ses contacts et se lance à la recherche d'un homme capable d'imposer sa patte dans sa défense centrale. Après plusieurs pistes, le verdict finit par tomber, et c'est David Luiz qui est choisi pour venir épauler Laurent Koscielny. Lassé d'aller jouer à Guingamp ou à Reims, le Brésilien voulait absolument retrouver l'intensité de la Premier League. C'est désormais chose faite. Et puis ici, au moins, on ne lui tombe pas dessus pour quelques errements défensifs. Sa vision du foot, quoi.

  • Le milieu défensif
    Si Coquelin…







  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant