Et revoilà Alou Diarra

le
0
Et revoilà Alou Diarra
Et revoilà Alou Diarra

Avant de retrouver Bordeaux, son ancien amour, Diarra n'a pas déçu lors de son premier match contre le PSG. Sur le terrain comme en dehors, il paraît déjà incontournable dans son nouveau club de Nancy, où son état d'esprit et son comportement font l'unanimité.

Dans les esprits, la scène renvoie à des années-lumière. Elle se déroule en Lorraine. Malmené par le Paris Saint-Germain qui a déjà inscrit deux buts, Nancy se révolte un peu avant l'heure de jeu. Au coup franc, Benoît Pedretti. Dans la surface de réparation, Alou Diarra. Soit les deux milieux qui accompagnaient Patrick Vieira dans le onze de l'équipe de France le 30 mars 2005, lors d'une partie contre Israël en éliminatoires de la Coupe du monde allemande. Un match durant lequel David Trezeguet avait été le seul Tricolore à trouver la faille, puis avait été expulsé cinq minutes plus tard. Bref, une autre époque. Un temps que Pedretti et Diarra remettent au goût du jour en quelques sorties, au stade Marcel-Picot donc, le premier déposant le ballon sur le crâne du second, qui catapulte le cuir dans les filets.

Youtube

Malgré la défaite attendue face au champion de France (1-2), Diarra a ainsi des raisons de se réjouir. Le milieu défensif, qui n'avait pas joué depuis plus de cinq mois, a réussi son retour avec cette première titularisation à Nancy, après quelques semaines où son corps laissait supposer une certaine délicatesse. C'est que ce dernier avait besoin d'un peu de repos. Pas épargné par les blessures pendant sa longue carrière, l'international aux quarante-quatre sélections a enfin réalisé une nouvelle année complète la saison dernière. Auteur de trente-trois parties toutes compétitions confondues (trente-deux titularisations), le joueur de trente-cinq ans n'avait plus dépassé la quinzaine de matchs depuis... 2011-2012, avec l'Olympique de Marseille. Revenu du côté de Nancy pour retrouver la Ligue 1, Diarra compte désormais huit clubs sur son CV avec lesquels il a joué en première division (parmi eux, Bordeaux, qu'il…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com