Et pourtant, l'Atlético réussit sa saison…

le
0

Alors que sa réception du Barça a tout de la passation de pouvoir, le toujours champion en titre de Liga se montre optimiste. Avec une 3e place presque assurée, l'Atlético Madrid envisage l'avenir avec le sourire, car il a réussi sa transition.

La formule magique existe. Tout du moins, Diego Simeone pense la tenir : "Si nous gagnons contre Barcelone et que le Real perd, nous serions troisièmes, eux champions et tout le monde sera content." À un détail merengue près, la logique de l'entraîneur des Matelassiers se tient et contenterait tout un chacun au Vicente-Calderón. Car, à dire vrai, le toujours champion en titre de Liga a réussi sa saison, aussi bien sur les terres domestiques que continentales. Avec une troisième place directement qualificative pour la Ligue des champions à portée de main - avec quatre points d'avance sur Valence, un succès lors des deux dernières journées lui suffirait -, l'Atlético Madrid suit le chemin qu'il s'est tracé. De sa direction en passant par son vestiaire, tous s'accordent à retenir les nombreux points positifs de cette "saison d'après". En ayant limité la casse en championnat et atteint les quarts de finale en Europe, les Colchoneros se veulent optimistes pour les exercices qui arrivent. Leur plan de bataille est clair, et les voyants au vert. Retour sur une croissance pour laquelle cette médaille de bronze a tout du succès.

Les reins solides et un Madrid rojiblanco


Il se raconte que le hasard n'a pas sa place au haut niveau. "Faux", répond le calendrier de la Liga BBVA. Par son tirage au sort d'avant-saison, il offre aux amoureux de la Liga un épilogue qui rappelle étrangement la fin de la saison passée. L'Atlético Madrid, alors au coude-à-coude avec Blaugrana et Merengues, était allé chercher son sacre dans un Camp Nou qui l'avait ovationné et adoubé une fois le coup de sifflet final sonné. Un an plus tard, le Vicente-Calderón s'apprête à devenir le théâtre du sacre barcelonais. Une passation de pouvoir qui raisonne comme le retour au premier plan du FCB après un an d'intermède. Mais en aucun cas comme l'échec de cet Atlético Madrid. Fort de son statut de champion, le club des bords du Manzanares ne s'est jamais imposé comme objectif de revalider ce titre. Tout au long de la saison, et malgré des performances convaincantes en championnat jusqu'au début du printemps, Diego Simeone n'a cessé de rabâcher le même discours : "Notre objectif est de nous qualifier directement pour la Ligue des champions." Ce refrain a été repris à l'unisson par un effectif à la confiance absolue en son mentor.



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant