Et Marine Le Pen créa la femme

le , mis à jour à 07:00
2
Et Marine Le Pen créa la femme
Et Marine Le Pen créa la femme

« Femme, être une femme... » Et si Marine Le Pen, fan de Michel Sardou, s'était inspirée du refrain de la chanson culte, « Femmes des années 80 », de son idole ? La candidate du Front national, dont le parti fait aujourd'hui sa rentrée aux Estivales de Fréjus (Var), a en tout cas la ferme intention de mettre en avant sa condition féminine durant la campagne présidentielle. « Jusqu'à présent, je me l'étais interdit », explique-elle.

 

Un tournant pour le FN qui n'avait jamais brillé par son empressement à ériger la cause féministe au rang de ses priorités. Marine Le Pen se serait-elle muée en descendante des suffragettes ? Pas vraiment, car comme elle l'explique sans ambages, c'est en janvier qu'elle a opéré ce virage stratégique : « Le déclic cela a été Cologne. » Cologne ? Cette série d'agressions sexuelles et de viols commis le soir du Nouvel An par des réfugiés dans plusieurs grandes villes allemandes. Dans la foulée, la patronne du FN s'était fendue d'une tribune aux accents féministes qu'elle concluait en appelant à un référendum sur la question de... l'immigration.

 

Car le féminisme version Marine Le Pen, c'est avant tout une dénonciation des dérives du communautarisme. Une approche en phase avec la ligne politique du FN, et qui, de surcroît, a le mérite de coller parfaitement à l'actualité très anxiogène du moment. « Un des principes intangibles en Europe et en France, c'est la place de la femme dans la société. On assiste à une multiplication des attaques sur ces valeurs. Cette question s'apparente à un combat identitaire », résume ainsi un parlementaire frontiste. « En tant que femme, elle peut porter l'idée que le communautarisme qui se développe en France met en cause des libertés fondamentales et vise en particulier les libertés des femmes », renchérit Nicolas Bay, le secrétaire général.

 

Quant au compagnon de la présidente, Louis Aliot, il enfonce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3866838 il y a 11 mois

    Déception.

  • g.joly1 il y a 11 mois

    ...mais contre l'IVG.