Et maintenant, ils débarquent en Top 14 !

le
0
Et maintenant, ils débarquent en Top 14 !
Et maintenant, ils débarquent en Top 14 !

Ils étaient sur le toit du monde samedi. Tous les projecteurs étaient braqués sur l'Australie et la Nouvelle-Zélande, finalistes de cette Coupe du monde 2015. Et dans les prochains jours, six acteurs de cette finale vont débarquer en France.

Les Blacks, de Pau au Racing

Des trois joueurs qui vont rejoindre le Top 14 chez les All Blacks, tous étaient titulaires dans la ligne de trois-quarts. Une ligne d’arrière, pilotée d’une main de maître par son demi d’ouverture Dan Carter. Le numéro dix, meilleur réalisateur de l’histoire du rugby, va rejoindre le Racing 92. Il aura pour mission d’ajouter l’étincelle qui manque parfois dans le jeu des Franciliens. Son agilité face aux perches va également permettre de soulager son équipe. Le surpuissant centre Ma’a Nonu, auteur d’un essai en finale, se dirige pour sa part vers le RC Toulon. Préféré à Sonny Bill Williams tout au long de la compétition, il pourrait former une paire de centres redoutable avec Mathieu Bastareaud (ou Maxime Mermoz) qui s’annonce des plus destructrices. Capable d’utiliser le pied, de faire jouer derrière lui ou d’attaquer la ligne, son arrivée propose de nouvelles possibilités dans une ligne de trois-quarts bien fournie à Toulon. Homme de l’ombre mais qui s’est rendu incontournable, Conrad Smith va tenter de redonner de l’allant à des Palois mal en point en ce début de saison, pointant à l’avant-dernière place du championnat au lendemain de la septième journée. L’expérience (34 ans, 92 sélections) de Conrad Smith et sa capacité à lire le jeu devrait faire le plus grand bien à l’équipe béarnaise.

Les Wallabies, de Bordeaux-Bègles au Stade Français


La mêlée des Wallabies a affiché d’énormes progrès ces derniers temps. L’arrivée de Mario Ledesma y est pour beaucoup, le technicien argentin s’est d’ailleurs appuyé sur deux piliers qu’il a grandement fait progresser. Ainsi, aux côtés de la jeune révélation Scott Sio, c’est Sekope Kepu, futur Bordelais qui est devenu un titulaire en puissance au poste de pilier droit. Agile ballon en main et très disponible dans le jeu courant, le première ligne australien s’annonce comme un renfort de poids pour l’UBB. Surtout que pour faciliter son arrivée, l’ancien joueur des Waratahs sera accompagné de l’arrière polyvalent Adam Ashley-Cooper. Véritable couteau suisse, capable d’évoluer au centre, à l’aile ou l’arrière avec autant de talent, c’est un très gros coup réalisé par les Girondins. Avec 113 matchs sous le maillot des Wallabies, Adam Ashley-Cooper pourra apporter toute son expérience à une ligne de trois-quarts fougueuse. Enfin, le maître à jouer australien, Will Genia rejoint les rangs du Stade Français. Il rejoint Julien Dupuy et Julien Tomas au poste de numéro neuf. En perte de vitesse et réalisant les mauvais choix pendant une période, le demi de mêlée a retrouvé son meilleur niveau aux abords de la Coupe du monde. Joueur très vif, il a effectué son retour au meilleur moment pour le bonheur des Wallabies, et peut-être du Stade Français...
 

Les joueurs qui rejoignent le Top 14 après la finale de la Coupe du monde : Dan Carter (Racing 92), Ma’a Nonu (Toulon), Conrad Smith (Pau), Sekope Kepu (Bordeaux-Bègles), Adam Ashley-Cooper (Bordeaux-Bègles), Will Genia (Stade Français).

*Pas dans le groupe des 23, mais bloqués par leur sélection, le Néo-Zélandais Colin Slade (Pau) et l’Australien Quade Cooper (Toulon) rejoignent également le Top 14.

Alexis KUNZ

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant