Estrosi : "Pour battre le Front national, il faut le combattre"

le
0
Estrosi : "Pour battre le Front national, il faut le combattre"
Estrosi : "Pour battre le Front national, il faut le combattre"

Le Point.fr : Votre réaction à cette victoire ?

Christian Estrosi : Le Front national recule chez nous. C'est bien la preuve que l'on peut gagner contre lui en le dénonçant de toutes ses forces, comme je l'ai fait pendant toute cette campagne. Ces résultats valident l'analyse que j'avais exprimée publiquement plusieurs jours avant le premier tour. Ce soir, il est démontré qu'il ne faut surtout pas s'engager sur le "ni-ni". Pour battre le Front national, il faut le combattre. Et sans états d'âme ! Si l'on ferme la porte, les électeurs nous suivront naturellement. Ceux qui, comme nous en Paca, sont restés fermes ont gagné. Au premier tour, les électeurs avaient seulement voulu envoyer un avertissement sans frais à la gauche.

Quels enseignements généraux pour ces élections locales ?

Il faut savourer cette victoire de la droite : cela fait 23 ans que nous n'avions pas remporté une élection départementale. Donc, réjouissons-nous ! Mais, attention : j'invite à ne pas céder à l'euphorie. Nos électeurs nous indiquent qu'ils commencent à nous faire confiance. Mais ils ne sont pas encore complètement convaincus. Ils nous disent : "Vous n'avez pas le droit de nous décevoir !" La reconquête ne se confirmera aux élections régionales que si nous apparaissons comme crédibles, unis, disciplinés. C'est l'union qui nous permet d'être là. Le message doit être pris en compte pour l'organisation d'une primaire de la droite, afin de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant