Estrosi appelle à plafonner les marges de la grande distribution

le
0
Le député-maire de Nice a rédigé une proposition de loi visant à imposer à la grande distribution une marge maximum de 20% sur des produits de première nécessité.

Une fois n'est pas coutume, Christian Estrosi et Ségolène Royal tomberaient presque d'accord. Pour lutter contre la hausse du coût de la vie, l'ancienne candidate à la présidentielle proposait au début du mois de bloquer les prix de cinquante produits de première nécessité vendus en grande surface. Cette semaine, l'ancien ministre de l'Industrie et député-maire de Nice avance une proposition de loi très proche : imposer à la grande distribution une marge maximum de 20% sur une palette de produits de base, dont la liste serait établie par décret. Au micro d'Europe 1, Christian Estrosi a évoqué les exemples du beurre, du lait et de l'huile. Une réduction qui pourrait s'avérer sensible pour le porte-monnaie du consommateur, si l'on songe que pour de nombreux produits, les marges brutes appliquées dépassent les 100%.

Triple affichage des prix

Sa proposition de loi, qui développe cette idée entre autres mesures, a déjà reçu le soutien de 80 députés UMP. Son obje

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant