Estrosi accuse l'Intérieur de laisser entrer en France des fichés S sans inspection

le
0
Christian Estrosi, président LR de la région Paca, accuse le gouvernement de laisser entrer des individus fichés S sur le territoire français sans contrôle d'identité.
Christian Estrosi, président LR de la région Paca, accuse le gouvernement de laisser entrer des individus fichés S sur le territoire français sans contrôle d'identité.

C'est une déclaration qui risque de faire des vagues. Christian Estrosi, président Les Républicains de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, a affirmé au micro de RTL que « des personnes en provenance d'Arabie saoudite ou d'autres États de la péninsule arabique bénéficient à leur arrivée à l'aéroport international de Nice d'une exemption d'inspection et de filtrage. » A priori très informé, celui qui est aussi maire de Nice assure que « chaque année » plusieurs dizaines de personnes bénéficient de ce privilège. Une déclaration qui coïncidence avec l'ouverture d'une mosquée à Nice. Un lieu de culte qui serait la propriété « du ministre des Affaires islamiques d'Arabie saoudite », selon cet ancien proche de Nicolas Sarkozy.

Ce n'est pas tout. À en croire Christian Estrosi, qui dit en détenir la preuve, deux individus fichés S seraient ainsi entrés en août dernier sur le territoire national sans aucun contrôle. Ces personnes figureraient dans « un convoi de l'Arabie saoudite ». Pour l'élu de droite, ce type de laissez-passer ne devrait être accordé qu'à Barack Obama ou à la reine d'Angleterre. Très remonté contre le gouvernement, Christian Estrosi est allé jusqu'à remettre en question la politique menée par Manuel Valls qui a pourtant récemment déclaré qu'une « minorité salafiste » était en train de « gagner la bataille idéologique de l'islam » en France. Pour l'élu local, trop, c'est trop : « Je me...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant