Est-il possible de ne pas cotiser pour la retraite ?

le
0

En France, la Constitution prévoit que l'ensemble de la population travaillant et résidant en France soit affilié au régime de la Sécurité sociale. Mais est-il possible de ne pas cotiser pour la retraite ?

Affiliation obligatoire

En France, la Sécurité sociale est l'organisme gérant les retraites, mais aussi l'assurance maladie. Selon la loi, tous les revenus professionnels doivent impliquer le paiement de cotisations sociales, mais aussi de prélèvements sociaux : la CSG (contribution sociale généralisée) et la CRDS (contribution pour le remboursement de la dette sociale). Ainsi, toute personne travaillant et résidant en France est systématiquement affiliée au régime de la Sécurité sociale dont elle relève. Cela peut être le régime général des salariés, le régime des non-salariés, le régime agricole ou les régimes spéciaux.

Une vague de contestataires

Depuis la création de la Sécurité sociale en 1945, des contestataires se font entendre sur leur refus de cotiser pour la retraite auprès de la Sécurité sociale. Il existe même des collectifs : le Mouvement de la liberté pour la protection sociale (MLPS), créé en 1991, et Liberté Sociale, créé en 2014. Leur démarche démarre par un courrier de désaffiliation de la Sécurité sociale. Mais la loi n'est pas de leur côté...

Les risques encourus

Refuser de cotiser pour sa retraite expose à de lourdes sanctions pour l'employeur et le travailleur indépendant : une peine d'emprisonnement de trois ans et une amende de 45 000 €. Le paiement des cotisations est en outre réclamé, avec des majorations de retard et pénalités pour non-respect des obligations déclaratives.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant