Est-il judicueux de souscrire un CEL, actuellement

le
0

Le Compte Epargne Logement (CEL) est un produit d'épargne qui permet de constituer un capital puis de bénéficier d'un prêt à un taux préférentiel. Mais son rendement est faible.

Modalités de souscription

Le Compte Epargne Logement est un produit d'épargne cumulable avec le Plan d'Épargne Logement. Un dépôt minimum de 300 € est requis à l'ouverture et le souscripteur doit s'engager à verser 75 € chaque mois. Le plafond du CEL est fixé à 15 300 €, soit moins que le Livret A à ce jour.

Le CEL peut être ouvert par une personne majeure ou mineure dans la limite d'un compte par personne. Cela laisse néanmoins la possibilité de souscrire plusieurs CEL dans une même famille.

Quel rendement ?

Le taux de rémunération du Compte Epargne Logement est faible, puisqu'il est actuellement de 1,5 %. Le Plan d'Épargne Logement est plus performant dans l'optique d'une constitution d'épargne, puisque son taux atteint 2,50 % : un taux plancher, en dessous duquel il ne peut descendre.

L'objectif du CEL

En tant que produit d'épargne, le CEL est moins intéressant que le Livret A, l'assurance vie ou même le PEL. Cependant, il trouve son intérêt dans la possibilité d'emprunter à un taux préférentiel après dix-huit mois d'épargne. Avec le PEL, la phase d'épargne est bien plus longue puisqu'elle dure quatre ans. Une période durant laquelle le souscripteur ne peut faire de retrait sous peine de perdre ses droits à la prime.

Pour le CEL, le prêt maximal pouvant être accordé est de 23 000 € au maximum. Quant à la prime, son plafond est de 1144 €.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant