Est-ce que la présence de vigiles vous rassure ?

le , mis à jour à 07:00
8
Est-ce que la présence de vigiles vous rassure ?
Est-ce que la présence de vigiles vous rassure ?

Arnaud Dezitter

45 ans, formateur

Aubervilliers (93)

« Pas vraiment. Sur le principe, leur présence peut faire du bien, devant les grands magasins par exemple. Cela ferait bizarre d'y voir l'armée ou la police. Ce qui m'inquiète, c'est que la sécurité privée est un marché comme un autre. Depuis 2015, les recrutements se font à tour de bras et la formation ou le suivi ne sont pas forcément assurés. On ne peut comparer leur efficacité à celle des forces de l'ordre. »

 

Brigitte George

59 ans, cadre de direction

Nancy (54)

« Oui si les sociétés de sécurité privée embauchent des gens vigilants, car le privé n'offre pas les mêmes garanties que le public. Notamment en ce qui concerne la formation. Et puis, pour moi, la sécurité est une prérogative de la puissance publique. Cependant, entre ça et rien du tout, le choix est vite fait ! Même si je sais parfaitement que le risque zéro n'existe pas. »

 

Clara Rakitic

18 ans, étudiante

Rosheim (67)

« Oui, ça me rassure. Mais je reste perplexe concernant la formation des personnels. Ils font ce qu'ils peuvent, ils mettent de la bonne volonté mais, sans vouloir leur jeter la pierre, leur activité se limite au contrôle des sacs. Ils ne peuvent avoir une réelle efficacité en se limitant à un simple coup d'oeil. En plus, j'ai vu des gens pas très coopératifs qui rechignaient à ouvrir leur sac. »

 

Evan Boulanger

25 ans, agent de mannequins

Saint-Quentin (02)

« Non. A vrai dire, je ne fais pas attention à ça. Leur présence ne change rien. S'il doit y avoir un attentat, ils ne pourront pas l'empêcher. On les voit dans les centres commerciaux, devant les salles de concerts mais, malgré le Bataclan, je ne crois pas que ce soient les lieux les plus visés. J'ai le même avis pour la présence militaire. En fait, il faudrait des gardes un peu partout... »

 

Fatima Hammami

20 ans, sans emploi

Créteil ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dupon666 il y a 11 mois

    police partout justice nulle part

  • YTRAM il y a 11 mois

    Dans la restauration pour faire des sandwichs il faut passer un examen , pourquoi ne pas faire la même chose avec les vigiles cela les valoriserai et tout le monde serait rassuré d'avoir des gens bien formés.

  • g.gigon il y a 11 mois

    Et qu'est ce que le gouvernement fera quand quand ils vont passer à l'étape de la voiture piégée en centre ville ? Interdire toutes les voitures ?

  • T20 il y a 11 mois

    Un état d’urgence "PIPO" avec une LAVETTE à l'EXECUTIF !

  • M8252219 il y a 11 mois

    Nous sommes en état d'urgence . Mettre des gendarmes et gardiens si ils n'ont pas l'autonomie de tirer sur un terroriste immédiatement cela n'a aucun sens . S'ils doivent appeler le commissariat qui appellera la préfecture qui appellera le ministre de l'intérieur avant d'avoir l'autorisation tenter de neutraliser un terroriste c'est aberrant !!! Il semblerait qu'au Bataclan la réponse ait beaucoup tardée !!!!! à Nice cela semble pareille .

  • M8252219 il y a 11 mois

    La question principale après que François Hollande dans son interviewe précisait que sa première et principale préoccupation était de protéger la famille France . Pourquoi la centaine de gendarmes et de policiers municipaux n'ont pas arrêtés par tous les moyens possibles et n'ont pas poursuivi immédiatement ce camion qui avait franchi une zone interdite. En état d'urgence ce genre de comportement pose un vrai problème de sécurité : Qui sont les responsable de cette inertie de la police ?

  • T20 il y a 11 mois

    Il faut d'abord "VIRER" avec interdiction de retour sur le territoire, TOUS CEUX QUI ONT ETE INCULPES POUR UN DÉLIT QUEL QU’IL SOIT (Vol, violence, crime...)

  • jmlhomme il y a 11 mois

    C'est nul.....aucun vigile..aucune armée n'arretera un suicidaire kamikaze qui défend ou des idées ou une situation devenue pour lui invivable. C'est cette situation d'invivabilité qu'il faut stopper. Avec nos sociétés d'aujourd'hui et ce qu'elles engendrent.... il va continuer ces comportements "anormaux" et de plus en plus car leurs situations sont "incoherentes" .