Est-ce qu'Arsenal peut ne pas foirer sa saison ?

le
0
Est-ce qu'Arsenal peut ne pas foirer sa saison ?
Est-ce qu'Arsenal peut ne pas foirer sa saison ?

Même si le club londonien est parti pour gagner sa troisième Cup d'affilée, les points gaspillés en championnat et la sortie programmée en Ligue des champions laissent entrevoir une triste fin de saison. Sauf que...

Une saison, Arsenal démarre très mal, puis enchaîne des victoires au point de pouvoir presque espérer revenir dans la course au titre. Mais ils se sont réveillés trop tard et doivent se contenter des places d'honneur (2015). Une fois, ils gagnent tout mais un grain de sable s'invite dans la machine et il faut finalement se contenter des places d'honneur (2008, 2010). Une autre, l'équipe passe la plupart du championnat en tête. Mais à se prendre des roustes chez les concurrents directs comme Chelsea, Liverpool, Manchester City et même Everton, il faut être déjà bien content d'être dans les places d'honneur (2014). Le scénario peut changer, la fin, elle, ne bouge pas d'un iota. Au mieux, Arsenal finit troisième. Au pire quatrième. Cette saison, une nouvelle variante semble bien partie pour s'ajouter à la collection. C'est l'année ou jamais pour être champion parce que les supposés gros contre qui ils font des complexes se cassent la gueule, mais par suffisance, ils se font doubler par des écuries encore plus outsiders pour rester scotché aux places d'honneur. Déjà écrit ?

Wenger s'est contenté de faire le dos rond


Mardi soir, les hommes de Wenger se sont relancés en FA Cup, avec une victoire 4-0 à Hull qui met fin à une série de 5 matchs sans succès. Une série qui a compromis les chances de la formation londonienne un peu partout. En Ligue des champions, ce qui était presque peut-être acquis dès le tirage puisque c'était Barcelone en face. Mais également en championnat puisqu'avec 1 point sur les 9 derniers possibles, ils sont désormais potentiellement quatrième, City ayant un match de retard. Dans l'enceinte des Tigers, les Gunners ont marqué quatre fois : deux buts de Giroud, deux buts de Walcott, les deux joueurs capables d'occuper la pointe de l'attaque. Des joueurs qui n'ont peu ou pas existé quand il a fallu jouer Barcelone, Manchester United ou Tottenham. Et qui rappellent la ritournelle bien connue, attribuée désormais au consultant Thierry Henry : "Sans grand attaquant...". C'est vrai, ils ne sont peut-être pas au niveau de Diego Costa, Kun Agüero ou Van Persie, les trois derniers champions de Premier League. Mais cela peut être suffisant au vu du calendrier. Car si Wenger a laissé les critiques s'abattre, il s'est bien gardé de dire qu'il avait fait tout simplement le dos rond. Désormais, le calendrier de sa formation est sacrément…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant