Essonne : quatre meurtres, deux suspects

le
0
Michel Courtois et Yoni Palmier restent derrière les barreaux.

Les investigations portant sur les quatre meurtres ayant ensanglanté l'Essonne n'ont permis de dédouaner ni Michel Courtois, ni Yoni Palmier. Les deux suspects, sans surprise, restent derrière les barreaux.

Pourquoi Yoni Palmier est désormais soupçonné de tous les homicides

Jusqu'à la semaine dernière, cet Antillais de 33 ans interpellé le 14 avril à la sortie du domicile de ses parents, à Ris-Orangis (Essonne), était placé sous mandat de dépôt pour les trois «assassinats» de Jean-Yves Bonnerue, cadre de 52 ans, de Marcel Brunetto, retraité de 81 ans, et Nadjia Boudjemia-Lahcene, hôtesse de 48 ans. Lors de perquisitions menées durant la garde à vue de Palmier, déjà tombé pour six condamnations dont «violences aggravées» et «port d'armes prohibé», les enquêteurs avaient retrouvé dans un box de Viry-Châtillon à son nom la Suzuki GSX-R correspondant au bolide repéré lors des mortelles randonnées. Entendu dans le cadre d'une information distincte, Palmi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant