Essilor, une valeur décidément incassable

le
0
Une employée d'Essilor travaille sur la fabrication de verres correcteurs. (© Essilor)
Une employée d'Essilor travaille sur la fabrication de verres correcteurs. (© Essilor)

En 2015, le titre Essilor a grimpé de 24%. Le leader mondial des verres correcteurs a réalisé pas moins de 19 acquisitions l’an dernier, représentant environ 214 millions d’euros de chiffre d’affaires additionnel. Il s’agit d’opérations de taille petite ou moyenne qui viennent renforcer le groupe sur l’ensemble des segments où il opère : verres correcteurs, solaire, ventes en ligne. Cette politique de croissance externe très régulière dans le temps est un des piliers de la stratégie d’Essilor. 

Ainsi, aux États-Unis, Essilor a pris une participation majoritaire dans un groupement d’achat d’optométristes indépendants. Au Brésil, il a signé des partenariats avec deux laboratoires de prescription et mis la main sur l’un des principaux acteurs de la vente en ligne de produits d’optique. En Russie, il a acquis un distributeur de lentilles de contact. Au Koweit, il a pris une participation majoritaire dans le distributeur exclusif des verres Nikon dans les pays du Conseil de coopération du Golfe, etc.

Le plus remarquable dans cette stratégie d’acquisitions au fil de l’eau est qu’elle ne dégrade pas la rentabilité. La marge opérationnelle ajustée en 2015 devrait atteindre au moins 18,8%, au lieu de 18,6% en 2014.

Une croissance interne robuste

Par ailleurs, le groupe dirigé par Hubert Sagnières maintient un rythme relativement robuste de croissance interne des ventes

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant