Essilor : une action à ne pas perdre de vue

le
0
Essilor a choisi l'actrice américaine Anne Hathaway pour faire la promotion de la marque de lunettes de soleil Bolon, leader en Chine. (© DR)
Essilor a choisi l'actrice américaine Anne Hathaway pour faire la promotion de la marque de lunettes de soleil Bolon, leader en Chine. (© DR)

Après avoir bondi de 24% l’an dernier, le titre du leader mondial des verres correcteurs grimpe d'un peu plus de 3,5% depuis le 1er janvier. Une performance quand le CAC 40 perd 6% sur la période. En tenant compte du dividende de 1,11 euro par action qui sera versé à compter du 8 juin (avec possibilité d’opter pour un paiement en titres, une première dans l’histoire d’Essilor), le retour global pour l’actionnaire est même légèrement positif. En attendant mieux. 

Bon début d’année

Essilor est pour l’heure en ligne avec son plan de marche. Son chiffre d’affaires s’est hissé à près de 1,8 milliard d’euros au premier trimestre , en hausse de 7,5%. Si l’effet de change a été négatif, principalement en raison de la baisse des monnaies sud-américaines, la croissance interne des ventes est ressortie à 5%.

Toutes les zones se portent bien, en particulier l’Amérique du Nord et l’Europe (76% du chiffre d’affaires à elles deux en 2015). Sauf rupture de tendance, les résultats semestriels publiés fin juillet devraient être satisfaisants.

Élargir le champ d'activité

Le marché de l’optique reste fondamentalement porteur : plus de 2,5 milliards de personnes dans le monde ont besoin de lunettes correctrices et ne sont pas encore équipées. La croissance d’Essilor n’est cependant pas linéaire et peut connaître des à-coups en fonction de la conjoncture.

À partir de

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant