Essilor : Résultats du 1er semestre 2010

le
0
Communiqué

CHARENTON-LE-PONT, France, August 27, 2010 /PRNewswire/ --

- Un très bon premier semestre

- Fort développement du chiffre d'affaires : + 15,8 %

- Maintien d'un taux de marge de contribution élevé à 18,0 %

- BNPA ajusté : + 17,6 %

- Très forte progression du cash flow libre : + 72 %

Le Conseil d'administration d'Essilor International, qui s'est réuni le 26 août 2010, a arrêté les comptes du premier semestre 2010. Les comptes ont été audités et ont été attestés sans réserve par les commissaires aux comptes.

    
    En millions d'EUR                   1er         1er      Variation
                                     semestre    semestre
                                       2010        2009

    Chiffre d'affaires                1 926,8     1 663,4     + 15,8 %
    Marge de contribution (1)           347,5     301,8(4)    + 15,2 %
    (en % du CA)                         18,0 %    18,1 %          -
    Résultat net part du groupe         197,5     200,1        - 1,3 %
    Résultat net part du groupe         238,8     200,1       + 19,3 %
    ajusté(2)
    BNPA (en EUR)                        0,94      0,97        - 2,7 %
    BNPA ajusté(2) (en EUR)              1,14      0,97       + 17,6 %
    Cash flow libre(3)                    165        96         + 72 %

(1) Résultat opérationnel avant paiement en actions, frais de restructuration, autres produits et charges, et avant dépréciation des écarts d'acquisition.

(2) Ajustés de la provision d'un montant net d'impôt de 41,3 millions passée au titre de l'amende notifiée par le BKA, autorité de la concurrence en Allemagne, dont le groupe a fait appel.

(3) Flux de trésorerie provenant des opérations moins investissements corporels et incorporels selon le tableau des flux de trésorerie consolidés IFRS.

(4) Retraité des frais d'acquisitions organiques non capitalisés sur la période (application de l'IFRS 3 révisée), soit 0,8 million d'euros.

Dans un contexte de reprise lente mais progressive du marché de l'optique ophtalmique, Essilor a résolument déployé sa stratégie de conquête de parts de marché partout dans le monde en s'appuyant sur son innovation produits et l'accélération de sa politique d'acquisitions ciblées. Ceci permet au groupe d'enregistrer une croissance de 5,9 % de son chiffre d'affaires hors change et acquisitions stratégiques, en ligne avec son objectif annuel. Essilor a également renforcé sa compétitivité en poursuivant l'optimisation de son outil de production et en développant de nouveaux services pour les professionnels de la vue.

Faits marquants du premier semestre

    
    - Intégration de FGXI, numéro un mondial des lunettes
      prémontées > et de Signet Armorlite, producteur et
      distributeur exclusif des verres de la marque Kodak. Globalement, ces
      acquisitions ont eu un effet relutif sur les comptes du groupe au 
      premier semestre.
    - Succès du lancement des nouveaux produits, dont le verre Varilux
      Physio(R) 2.0 en Europe et aux Etats-Unis, le verre polarisé Xperio(TM)
      en Europe, ainsi que des verres issus de la technologie Eyecode(TM)
      partout dans le monde ;
    - Progression des volumes traduisant la montée en puissance de la
      stratégie de développement dans le milieu de gamme et la rapide
      croissance des pays émergents ;
    - Accélération de la stratégie d'acquisition avec 13 nouveaux
      partenariats permettant de compléter la couverture géographique 
      d'Essilor;
    - Maintien d'une rentabilité opérationnelle élevée (marge de
      contribution à 18 %) liée à la poursuite des gains d'efficacité
      opérationnelle ;
    - Forte croissance du bénéfice net par action ajusté ;
    - Forte progression du cash flow libre.

Perspectives

Les très bons résultats du premier semestre valident les grandes orientations stratégiques d'Essilor. Au second semestre 2010, dans un contexte de reprise de l'activité encore fragile, Essilor va poursuivre la mise en oeuvre rigoureuse de sa stratégie de croissance fondée sur les nouveaux produits, le déploiement géographique, les acquisitions organiques et la conquête du milieu de gamme. Pour 2010, le groupe confirme ses objectifs de croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 5 % et 7 % hors change et acquisitions stratégiques, et d'un taux de marge de contribution stable hors acquisitions stratégiques et changement IFRS.

Par ailleurs, suite à la vente de sa participation dans Sperian Protection, le groupe enregistrera dans ses comptes au second semestre une plus value de cession consolidée estimée à environ 27 millions d'euros.

Une réunion d'analystes se tiendra ce jour, 27 août, à 9 heures 30.

La retransmission de la réunion sera accessible en direct et en différé par le lien suivant : http://hosting.3sens.com/Essilor/20100827-FC6C8EAD/fr/

La présentation sera accessible par le lien suivant : http://www.essilor.com/-presentations-des-resultats-

Information Réglementée :

Le rapport financier semestriel est disponible sur le site http://www.essilor.com, en cliquant sur le lien suivant :

http://www.essilor.com/-rapports-#semestriels

------------------------

Prochain rendez-vous :

L'information financière du 3e trimestre sera publiée le vendredi 22 octobre 2010.

------------------------

Numéro un mondial de l'optique ophtalmique, Essilor recherche, développe, produit et commercialise partout dans le monde de larges gammes de verres correcteurs pour améliorer et protéger la vue. Ses marques phares sont Varilux(R), Crizal(R), Essilor(R), Definity(R) et Xperio(TM).

Basé en France, le groupe Essilor a réalisé un chiffre d'affaires net consolidé de plus de 3,2 milliards d'euros en 2009, emploie 34 700 collaborateurs et déploie ses activités dans 100 pays.

Pour plus d'informations, visitez le site http://www.essilor.com.

L'action Essilor est cotée sur le marché Euronext à Paris et fait partie de l'indice CAC 40.

Codes : ISIN : FR0000121667 ; Reuters : ESSI.PA ; Bloomberg : EI:FP.

RAPPORT D'ACTIVITÉ

Les comptes 2009 ont été retraités suite au passage en charges des frais d'acquisition de titres selon la norme IFRS 3 révisée.

CHIFFRE D'AFFAIRES : + 11,8 % HORS CHANGE

Chiffre d'affaires par activité et par région

    
    En millions d'euros    S1 2010  S1 2009  Variation Croissance  Effet de
                                              publiée   homogène  périmètre*
    Verres et matériel     1 786,9  1 613,6  + 10,7 %   + 2,5 %    + 4,1 %
    d'optique
    Europe                  707,6    665,1    + 6,4 %   + 1,4 %    + 4,1 %
    Amérique du Nord        776,4    718,1    + 8,1 %    +1,0 %    + 3,9 %
    Asie Océanie Afrique    214,3    170,1   + 26,0 %   + 8,0 %    + 4,8 %
    Amérique latine          88,6     60,3   + 47,1 %   + 16,6 %   + 5,0 %
    Equipements              60,2     49,8   + 20,8 %   + 8,8 %    + 12,1 %
    Readers                  79,7      -        ns         ns         ns
    TOTAL                  1 926,8  1 663,4  + 15,8 %   + 2,7 %    + 9,1 %

    (*) Le chiffre d'affaires de Signet Armorlite est ventilé par région

Au premier semestre 2010, le chiffre d'affaires s'est établi à 1 926,8 millions d'euros, en progression de 15,8 %. Hors FGXI et Signet Armorlite, la croissance du chiffre d'affaires est de + 10 %.

En base homogène, le chiffre d'affaires affiche une croissance de 2,7 %, qui se décompose en 2,5 % au premier trimestre et 2,9 % au deuxième. Cette performance traduit une progression de 2,5 % de l'activité >, et de 8,8 % de l'activité >.

L'effet de périmètre (+ 9,1 %) recouvre les acquisitions dites organiques effectuées en cours d'année 2009 et au premier semestre 2010 (3,2 %), ainsi que la contribution de FGXI et de Signet Armorlite, sociétés respectivement consolidées le 12 mars et le 1er avril 2010.

L'effet de change (+ 4 %) reflète l'appréciation de l'ensemble des monnaies face à l'euro, et, notamment, celle du real brésilien, du dollar canadien et du dollar américain.

Performances par activité

Verres et matériels d'optique

La croissance du chiffre d'affaires se caractérise par une progression des volumes dans l'ensemble des régions :

L'Europe, où les performances demeurent très variables d'un pays à l'autre, affiche une progression globale de ses ventes de 1,4 % en base homogène. La France conserve une bonne dynamique grâce à sa stratégie multi-réseaux. L'activité est repartie aux Pays-Bas, mais demeure décevante en Allemagne et en Autriche. Les pays de l'Est, tirés par le rapide développement de la Russie, ont renoué avec la croissance.

La croissance se stabilise en Amérique du Nord (+ 1,0 % en base homogène). Aux Etats-Unis, l'ensemble des canaux de distribution participe à la progression des volumes. En particulier, les ventes de verres polarisés sous la marque Xperio s'inscrivent en forte hausse. Dans un marché difficile, des problèmes opérationnels ont affecté l'activité au Canada ;

En Asie (+ 8,0 % en base homogène), la croissance est tirée par les pays émergents. Essilor poursuit son essor en Inde en prenant des parts de marché, ainsi que dans les pays de l'Asean, notamment la Thaïlande et l'Indonésie. L'activité en Chine est stimulée par la progression du mix produit. En Australie et en Nouvelle-Zélande, les ventes reculent dans un marché difficile.

Les pays de l'Amérique latine affichent une forte croissance (+ 16,6 % en base homogène). Au Brésil, le milieu de gamme profite d'une augmentation des volumes et d'une bonne progression des verres antireflet. Le Mexique et l'Argentine enregistrent une très forte croissance.

Equipements

La division Equipements a amorcé au cours du premier semestre un net rebond de ses ventes (+ 8,8 % en base homogène hors ventes à Essilor). Les ventes de Satisloh ont été particulièrement dynamiques dans le domaine des consommables et des machines de surfaçage numérique. L'activité se développe fortement en Asie, en particulier en Chine où Satisloh dispose désormais d'une offre dédiée.

Readers

La division >[1], nouvellement créée suite à l'acquisition de FGX International a réalisé une très bonne performance. Au deuxième trimestre, les ventes de lunettes de soleil, prédominantes pendant cette période, ont été très soutenues.

Deuxième trimestre : confirmation du redressement de la croissance

    
    Chiffre d'affaires       T2 2010  T2 2009  Variation Croissance  Effet de
                                                publiée  homogène  périmètre*
    En millions d'euros
    Verres et matériel        923,0    797,7   + 15,7 %   + 2,3 %    + 5,2 %
    d'optique
    Europe                    362,3    335,1    + 8,1 %   + 2,1 %    + 5,0 %
    Amérique du Nord          400,7    345,7   + 15,9 %   - 0,2 %    + 5,2 %
    Asie Océanie Afrique      111,2     84,5   + 31,6 %   + 7,5 %    + 4,3 %
    Amérique latine            48,8     32,5   + 50,1 %   + 17,6 %   + 6,2 %
    Equipements                36,6     25,4   + 44,2 %   + 20,5 %   + 23,7 %
    Readers                    61,3      -        ns         ns         ns
    TOTAL                    1 020,9   823,1   + 24,0 %   + 2,9 %    + 13,2 %

    (*) Le chiffre d'affaires de Signet Armorlite est ventilé par région

Le chiffre d'affaires consolidé du 2ème trimestre 2010 ressort à 1 020,9 millions d'euros, en hausse de 24 % par rapport au 2ème trimestre 2009, et de 2,9 % en base homogène. Les intégrations de FGXI et de Signet Armorlite ainsi que les nouveaux partenariats ont porté l'effet de périmètre à un niveau élevé de 13,2 %. Enfin, l'ensemble des monnaies a contribué au fort effet de change (+ 7,9 %).

Au cours du trimestre, le groupe a observé des évolutions variables selon les régions :

    
    - Légère amélioration de l'activité en Europe ;
    - Stabilité de l'activité aux Etats-Unis et difficultés opérationnelles 
      au Canada ;
    - Maintien d'une forte croissance en Asie hors Australie et Japon ;
    - Activité très dynamique en Amérique latine ;
    - Fort rebond de l'activité Equipements.

13 nouveaux partenariats et 2 acquisitions stratégiques au 1er semestre

Au cours du semestre, Essilor a acquis ou augmenté sa participation dans 13 sociétés, ce qui représente un chiffre d'affaires additionnel d'environ 80 millions d'euros. Ces transactions concernent l'ensemble des régions :

Aux Etats-Unis, Essilor of America a pris une participation dans 2 laboratoires de prescription : Hawkins, situé au Kansas et réalisant un chiffre d'affaires de 4,5 millions de dollars et Epic Labs (Minnesota, 3 millions) ; EOA a également racheté les actifs de Custom Optical (Géorgie, 2,5 millions). Pour sa part, Nikon-Essilor via sa filiale américaine a augmenté de 30 % à 80 % sa participation dans le laboratoire de prescription Encore (Connecticut, 4 millions) ;

Au Canada, Essilor a pris une participation majoritaire dans Cascade, un laboratoire de prescription basé dans la province de la Colombie Britannique (6 millions de dollars canadiens), ainsi que dans Econo-Optic, laboratoire situé au Nouveau Brunswick (0,7 million) ;

Au Brésil, Essilor a pris une participation dans Ceditop, un laboratoire de prescription et distributeur situé dans l'Etat du Rio Grande do Sul, réalisant un chiffre d'affaires d'environ 3,5 millions d'euros (8 millions de reals) ;

En Chine, Essilor a pris une participation majoritaire dans ILT Danyang, un fabricant de verres destinés au marché domestique et à l'export ;

A Singapour, Essilor a acquis Visitech, un distributeur réalisant environ 0,7 million d'euros de chiffre d'affaires ;

A Taiwan, Essilor a pris la majorité du capital de SMJ, un laboratoire de prescription et distributeur réalisant un chiffre d'affaires de 1,6 million d'euros ;

Dans les Emirats Arabes Unis, Essilor est devenu majoritaire au capital de Ghanada Opticals, un laboratoire de prescription situé à Abu Dhabi desservant les pays du Golfe ainsi que les Emirats et réalisant 2 millions d'euros de chiffre d'affaires ;

En Australie, Essilor a pris 70 % d'une co-entreprise avec Luxottica, détenant le laboratoire Eyebiz ;

Dans la division Équipements, Essilor a pris une participation de 60 % dans le capital de DAC Vision, l'un des premiers fabricants mondiaux de consommables pour le surfaçage, les traitements et le montage, réalisant un chiffre d'affaires d'environ 30 millions d'euros principalement en France et aux Etats-Unis.

Depuis le début de l'année, Essilor a également finalisé deux acquisitions stratégiques : celle de FGX International, le leader nord-américain des ventes de lunettes prémontées qui a réalisé 259 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2009, et celle de Signet Armorlite, l'un des premiers fabricants indépendants de verres ophtalmiques basé en Californie et producteur exclusif des verres de la marque Kodak, qui a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 115 millions de dollars en 2009.

    
                         MARGE DE CONTRIBUTION : 18,0 %

    Contribution de l'activité : + 15,2 % à 347,5 millions d'euros, soit 18 %
    du chiffre d'affaires

    En millions d'euros             S1 2010        S1 2010       S1 2009
 
                                                  sans FGXI
 
                                                  et Signet
                                                  Armorlite
    Marge brute                    1 068,8        1 015,8         930,7
    En % du chiffre d'affaires        55,5 %         55,5 %        56,0 %
    Charges d'exploitation           721,2          684,7         628,9
    Contribution de l'activité (1)   347,5          331,0         301,8
                                      18,0 %         18,1 %        18,1 %
    En % du chiffre d'affaires

(1) Résultat opérationnel avant paiement en actions, frais de restructuration, autres produits et charges, et avant dépréciation des écarts d'acquisition.

Marge brute : + 14,8 % à 1 068,8 millions d'euros (+ 9,1 % sans FGXI et Signet Armorlite)

Au premier semestre, la marge brute (chiffre d'affaires - coût des produits vendus) atteint 55,5 % du chiffre d'affaires contre 56,0 % pour le 1er semestre 2009. Cette baisse du taux résulte principalement des effets dilutifs liés aux acquisitions organiques et de la montée en puissance des réseaux de milieu de gamme.

Charges d'exploitation : + 14,7 % à 721,2 millions d'euros (+ 8,9 % sans FGXI et Signet Armorlite)

Les charges d'exploitation ont représenté 37,4 % du chiffre d'affaires contre 37,8 % au 1er semestre 2009 (628,9 millions d'euros).

    
    Elles comprennent :

    - les frais de recherche, de développement et d'ingénierie,
      qui s'élèvent à 78,4 millions d'euros, en croissance de 4,7 % par 
      rapport au premier semestre 2009 ;
    - les coûts commerciaux et de distribution qui représentent
      421,7 millions d'euros contre 353,4 millions au 1er semestre 2009, soit 
      une hausse de 19,3 % (12,9 % sans FGXI et Signet Armorlite) et un ratio 
      de 21,9 % du chiffre d'affaires contre 21,2 % au 1er semestre 2009 ;
    - les autres charges d'exploitation pour 221,2 millions
      d'euros en progression de + 10,3 % (+ 3,5 % sans FGXI et Signet 
      Armorlite), soit 11,5 % du chiffre d'affaires consolidé contre 13,2 % 
      au 1er semestre 2009.

Hors FGXI et Signet Armorlite, la marge de contribution atteint 331 millions d'euros (+ 9,7%) soit 18,1 % du chiffre d'affaires, un niveau identique à celui atteint au premier semestre 2009.

Cette performance reflète la capacité du groupe à intégrer les acquisitions, à poursuivre ses gains de productivité et à contrôler ses dépenses d'exploitation.

BNPA ajusté : + 17,6 % à 1,14 euro

Résultat opérationnel : + 1,0 % à 281,2 millions d'euros (+ 15,9 % hors provision BKA)

Le poste Autres produits/Autres charges et Résultat des cessions d'actifs s'est établi à - 66,3 millions d'euros (- 23,4 millions d'euros au 1er semestre 2009). Cette augmentation reflète :

    
    - un niveau équivalent de charges au titre des plans d'options
      de souscription d'actions, des plans d'actions de performance et des 
      frais liés aux décotes accordées dans le cadre du Plan d'Epargne 
      Entreprise de 10,1 millions d'euros contre 9,7 millions au premier 
      semestre 2009 ;
    - Des charges de restructuration de 12,5 millions d'euros
      contre 6,5 millions au 1er semestre 2009 ;
    - une provision de 41,5 millions d'euros au titre de l'amende
      notifiée par le Bundeskartellamt (BKA), autorité de la concurrence 
      allemande, au groupe Essilor. Rappelons que le groupe a déposé deux 
      recours au BKA qui sont suspensifs du paiement de l'amende (voir note 
      10 des états financiers).

Le résultat opérationnel atteint 14,6 % du chiffre d'affaires du groupe contre 16,7 % au 1er semestre 2009.

Résultat financier : - 6,2 millions d'euros

Le résultat financier a représenté une charge de 6,2 millions d'euros contre 5,3 millions d'euros au 1er semestre 2009. Il reflète une hausse de la dette moyenne compensée par une baisse des coûts de financement.

Résultat net part du groupe : - 1,3 % à 197,5 millions d'euros (+ 19,3 % hors provision BKA)

Le résultat net consolidé a atteint 202,9 millions d'euros contre 204,8 millions d'euros. Il inclut :

    
    - un montant d'impôt sur les sociétés de 88,8 millions
      d'euros, soit un taux effectif de 32,3 % (28,1 % hors provision BKA) 
      contre 28,9 % au 1er semestre 2009 ;
    - la quote-part de résultats des sociétés mises en
      équivalence, VisionWeb, Sperian Protection et Transitions, pour 16,7 
      millions d'euros contre 10,7 millions d'euros au 1er semestre 2009. Le 
      résultat de Transitions est en augmentation (14,2 millions d'euros 
      contre 9,8 millions) ainsi que celui de Sperian Protection (2,5 
      millions d'euros contre 0,9 million).

Le résultat net part du groupe s'élève à 197,5 millions d'euros (- 1,3 %) et le bénéfice net par action ressort à 0,94 euro, en retrait de 2,7 %.

Hors provision BKA, le résultat net part du groupe atteint 238,8 millions d'euros (+ 19,3 %) et le bénéfice net par action 1,14 euros (+ 17,6 %).

CASH FLOW LIBRE : + 72 %

Les bons niveaux de rentabilité et de performance du groupe ont permis de financer un important programme d'investissements financiers (acquisitions et rachats d'actions) ainsi qu'un montant de dividendes en augmentation.

Investissements

Les investissements industriels (nets de cessions) ont représenté un montant de 54 millions d'euros, soit 2,8 % du chiffre d'affaires consolidé.

Les investissements financiers du groupe (nets de cessions) se sont élevés à 563 millions d'euros. Ce montant comprend notamment 485 millions d'euros liés aux acquisitions réalisées par le groupe, principalement FGXI et Signet Armorlite.

Les opérations sur titres Essilor (rachat de 4,1 millions d'actions, livraisons d'actions gratuites aux salariés, conversions d'OCEANE) se sont élevées à 182 millions d'euros.

Besoin en fond de roulement

La variation du Besoin en fond de roulement s'est montée à 106 millions d'euros, relativement stable par rapport au premier semestre 2009, malgré les effets traditionnels de saisonnalité des versements des remises annuelles aux clients concentrés sur le premier semestre.

Les stocks ont atteint 626 millions d'euros au 1er semestre 2010 contre 486 millions d'euros fin 2009 (+ 28,8 %). A périmètre comparable et sans effet de change, l'augmentation est de 6,8 %.

Cash flow libre et variation de l'endettement net

Au final, le cash flow libre[2] ressort en augmentation de 72 % par rapport au premier semestre 2009, à 165 millions d'euros.

Au 30 Juin 2010, la dette nette du groupe a augmenté de 731 millions d'euros pour atteindre 638 millions d'euros contre une trésorerie nette de 93 millions d'euros fin 2009, portant le niveau d'endettement net sur capitaux propres à 21,6 %.

    
    Tableau de financement

    En millions d'euros
    Ressources d'exploitation     329   Investissements industriels   58
    (hors BFR)
    Augmentation de capital       40    Variation BFR                 106
    (salariés)
    Variation apparente           731   Dividendes                    147
    de l'endettement net
                                        Investissements financiers    563
                                        nets de cessions*
                                        Actions propres               182
                                        Divers                        44

    * dont 107 millions de dettes financières acquises

FAITS MARQUANTS DEPUIS LA FIN DU PREMIER SEMESTRE

Croissance externe

Depuis le 1er juillet, deux nouveaux partenariats ont été conclus aux Etats-Unis :

    
    - Essilor of America a pris une participation majoritaire dans
      Gulf States, un laboratoire de prescription basé en Louisiane réalisant 
      3 millions de dollars de chiffre d'affaires.
    - De son côté, Nikon Optical US, filiale de Nikon-Essilor a acquis
      une participation majoritaire dans Pasch (Colorado, 3,9 millions).

Cession des titres de Sperian Protection

Essilor a cédé le 9 août 2010 sa participation historique dans le groupe Sperian Protection, soit 15 % du capital, au groupe Honeywell. La valeur nette de réalisation de cet actif est estimée à près de 132 millions d'euros. La plus-value de cession consolidée (estimée à environ 27 millions d'euros) sera reconnue dans les comptes du second semestre 2010.

Remboursement de l'OCEANE

Essilor a procédé le 2 juillet au remboursement du solde des obligations convertibles non encore converties. L'OCEANE (Code ISIN : FR0000189276) émise en 2003, et arrivée à maturité, n'est plus cotée sur Euronext Paris.

Poursuite des rachats d'actions

Depuis le 30 juin, Essilor a poursuivi son programme de rachat d'actions. Plus de 700 000 actions ont été rachetées sur le marché pour un montant cumulé de 33,7 millions d'euros.

Transactions avec les parties liées / Risques et incertitudes

Au 30 juin 2010, la nature des transactions avec les parties liées, sociétés consolidées par intégration proportionnelle et sociétés consolidées par mise en équivalence, n'a pas varié de manière significative par rapport à la description qui en a été faite dans le Document de Référence au 31 décembre 2009.

De la même manière, les risques et incertitudes pesant sur l'activité pour les mois à venir demeurent, globalement, conformes à l'analyse présentée au chapitre 4 de ce même Document de Référence.

[1] Cette activité est constituée par la production, la distribution et la vente de lunettes prémontées. Le client final de cette activité est un détaillant vendant ces produits à des particuliers.

[2]Flux de trésorerie provenant des opérations moins investissements corporels et incorporels selon le tableau des flux de trésorerie consolidés IFRS.

    
    Relations Investisseurs et Communication Financière
    Véronique Gillet - Sébastien Leroy
    Tél. : +33(0)1-49-77-42-16
    http://www.essilor.com

Essilor

Relations Investisseurs et Communication Financière, Véronique Gillet - Sébastien Leroy, Tél. : +33(0)1-49-77-42-16


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant