Essilor poursuit sa politique d'acquisition

le
0
Le leader mondial des verres ophtalmiques a racheté 50% de l'Israélien Shamir Optical. Pour un analyste, cette transaction qui fait partie de la politique d'acquisitions du groupe, n'aura pas d'impact sur la valeur en Bourse.

Essilor International est boudée par les investisseurs ce vendredi à la Bourse de Paris. Peu après l'ouverture des marchés, la valeur recule de 0,68% à 48,70 euros, alors que le CAC 40 avance de 0,15% à 3824,89 points. Le leader mondial des verres ophtalmiques a annoncé dans un communiqué publié ce vendredi qu'il allait investir 130 millions de dollars (92,3 millions d'euros) pour acheter 50% du groupe israélien Shamir Optical. Spécialisé dans les technologies innovantes appliquées aux verres correcteurs, le groupe israélien a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires de 142 millions de dollars (environ 100 millions d'euros) notamment en Europe et aux Etats-Unis.

Pour Cédric Rossi, analyste chez Aurel BCG, il n'y a pas d'inquiétude à avoir. «Certes, l'opération n'est pas très significative à l'échelle du groupe. Elle ne représente qu'une augmentation de 50 millions d'euros du chiffre d'affaires d'Essilor, soit 1,5% de hausse». Et d'ajouter : «Mais la stagnation d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant