Essilor porté par les synergies de ses acquisitions

le
0
ESSILOR VISE UNE HAUSSE DU CHIFFRE D'AFFAIRES SUPÉRIEURE À 13%
ESSILOR VISE UNE HAUSSE DU CHIFFRE D'AFFAIRES SUPÉRIEURE À 13%

PARIS (Reuters) - Essilor a publié jeudi des résultats semestriels en hausse grâce aux synergies de ses dernières acquisitions, qui lui permettent de relever sa prévision de chiffre d'affaires pour l'exercice 2014 et de tabler sur une marge de contribution dans le haut de sa précédente fourchette.

Le fabricant de verres correcteurs et d'instruments optiques a également profité de l'accélération de sa croissance en Amérique du Nord et du bon comportement de ses produits à haute valeur ajoutée que sont les verres Varilux, Crizal ou Xperio.

Au final, son chiffre d'affaires semestriel s'établit à 2.780 millions (+7,9% en données publiées et +12,6% hors effets de changes) au regard d'un consensus de 2.747 millions.

En Amérique du Nord, la progression en base homogène des ventes du fabricant de verres correcteurs et d'instruments optiques ressort à 4,1% (+7,6% en données publiées)

Le bénéfice net a progressé de 3,5% à 325 millions d'euros. Les analystes attendaient 302,6 millions selon le consensus Thomson Reuters.

Le bénéfice opérationnel a crû de 11% à 494 millions d'euros (consensus de 460 millions) et le bénéfice net de 3,5% à 325 millions (consensus 302,6 millions)

Sur les six premiers mois de l'année, la marge de contribution ressort à 18,9% (+0,6 point).

Dans ce contexte, le numéro mondial du secteur vise une croissance du chiffre d'affaires hors changes supérieure à 13% et une contribution de l'activité ajustée d'environ 18,6% du chiffre d'affaires, en progression sensible par rapport à 2013.

Jusqu'à présent, il avait dit attendre un chiffre d'affaires en croissance de 10% à 12% hors effets de changes et une marge de contribution comprise entre 18,2% et 18,6%, avant l'intégration de la société canadienne Coastal.com (vente d'optique par internet).

ACCELERATION DES PLANS D'INTEGRATION

Au second semestre, le groupe prévoit d'accélérer la mise en oeuvre des plans d'intégration des acquisitions réalisées.

Dans un communiqué, il ajoute qu'à moyen terme il va poursuivre "une stratégie de croissance ambitieuse visant à saisir des opportunités sur l'ensemble des segments où il est positionné : les verres de prescription, le solaire et internet".

Cette stratégie doit permettre une poursuite de l'accélération de la croissance organique au cours des prochaines années.

C'est dans ce contexte qu'Essilor a nommé Jean Carrier au poste de directeur général adjoint, aux côtés de Paul du Saillant et Laurent Vacherot.

"Cette nomination, qui sera effective au 1er septembre 2014, traduit la volonté du groupe d'adapter sa structure et son organisation à ses ambitions de développement et à sa croissance", affirme Essilor dans un communiqué séparé.

Jean Carrier continuera à assurer la supervision d'Essilor of America.

L'action du fabricant de verres correcteurs et d'instruments optiques a clôturé mercredi à 76,24 euros, faisant ressortir une capitalisation boursière de 16,4 milliards d'euros. Elle a cédé 0,48% depuis le début de l'année après un gain de 1,66% en 2013.

(Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant