Essilor: avertit sur sa croissance organique pour 2016.

le
0

(CercleFinance.com) - A données comparables, soit dans le jargon maison 'en base homogène, la croissance organique du chiffre d'affaires d'Essilor International a ralenti de + 5% au 1er trimestre à + 3,2% durant le deuxième quart de l'année, soit sur l'ensemble du semestre un taux de 4,1% et un CA de 3,6 milliards d'euros. En cause : une météo défavorable aux verres solaires, et le redressement plus lent que prévu d'une filiale chinoise. Ce qui amène le numéro un mondial de l'optique ophtalmique a revoir légèrement à la baisse sa prévision de croissance organique pour 2016, mais ne remet pas en cause la projection à moyen terme.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Essilor International tient la tête des plus fortes baisses du CAC 40 en perdant plus de 6% à 114,2 euros.

En données publiées, les ventes semestrielles du groupe prennent 5,1%, soit + 8,1% hors effet de changes.

Le groupe basé à Charenton-le-Pont, près de Paris, explique qu'au 1er semestre (S1) 2016, sa division Verres et matériel d'optique a enregistré une croissance organique de 5%, un taux plus élevé que celui constaté au S1 2015 (+ 4,7%), grâce notamment au dynamisme des pays émergents et à la bonne orientation de l'Europe.

En revanche, la branche 'relais de croissance' récemment renforcée, Sunglasses (verres solaires) & readers, a subi parallèlement une contraction de 3,9%. En cause : 'des conditions météorologiques défavorables pour la saison solaire', explique Essilor, qui reprend en cela un argument déjà avancé par le géant italien des montures Luxottica. Mais aussi ''un redressement plus lent que prévu des ventes de Xiamen Yarui Optical”, détenteur de marque Bolon, (...) “dans un contexte de morosité du marché chinois”.

Quid des résultats ? Sur le semestre, ce qu'Essilor appelle la 'contribution de l'activité' (grosso modo, le résultat d'exploitation ajusté) augmente de 4% à 677 millions, soit une marge en baisse de 20 points de base à 18,9% des ventes.

Le résultat net part du groupe du S1 progresse enfin de 7,3% à 416 millions d'euros (1,95 euro par action).

Notons que la génération de cash flow libre du semestre a augmenté de 9,3% à 247 millions.

Le PDG d'Essilor, Hubert Sagnières, a certes confirmé son objectif d'atteindre, d'ici 2018, une croissance organique de plus de 6%. Cependant, pour l'année 2016, elle ne s'annonce plus qu''autour de 4,5%', contre une prévision précédente 'd'autour de 5%'.

Pas de changement en revanche du côté de la marge opérationnelle ajustée, qui sur l'ensemble de l'exercice en cours s'annonce toujours 'supérieure ou égale à 18,8% du chiffre d'affaires'.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant