Essais nucléaires en Polynésie : Hollande «reconnaît l'impact environnemental et sanitaire»

le , mis à jour le
4

François Hollande se savait attendu pour son retour à Papeete, lundi. Le dossier de l'indemnisation des victimes des essais nucléaires menés durant 30 ans par la France (1966-1996) était le sujet majeur de la visité présidentielle pour la population locale qui souffre toujours des conséquences des retombées radioactives.

«Il faut purger cette affaire, estime Edouard Fricht, le président de la Polynésie française. Si on évacue cette affaire, le reste ça roulera tout seul», assure-t-il. Principal objectif : desserrer le carcan de la loi Morin de 2010 dans le cadre de laquelle sur 1000 dossiers de demande d'indemnisation déposés, seulement 19 aboutis.

Lundi à Papeete, devant les responsables des archipels réunis à la présidence de la Polynésie, Hollande a donc promis que «le traitement des demandes d'indemnisation des victimes des essais nucléaires sera revu». «Je reconnais, a poursuivi le président de la République, que les essais nucléaires menés entre 1966 et 1996 en Polynésie française ont eu un impact environnemental» et «des conséquences sanitaires».

« On enregistre 540 cas de nouveaux cancers chaque année pour les 260 000 Polynésiens, souligne Bruno Barrillot, ancien délégué aux conséquences des essais pour le gouvernement de Polynésie, avec des pathologies très atypiques». Tout au long de son périple, François Hollande n’a d'ailleurs cessé de croiser des militants tout de rouge vêtus demandant réparations. Des Polynésiens plutôt jeunes dont l’association 193 – comme le nombre d’essais nucléaires réalisés par la France à Moruroa - a fait une percée fulgurante depuis sa création il y a un an et demi.

Reconnaissant également «solennellement» la contribution de la Polynésie à la dissuasion nucléaire. «Cette contribution, celle que vous avez vous-même apportée à travers les essais nucléaires, je veux la reconnaître solennellement aujourd'hui, devant vous», a lancé le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7403983 il y a 10 mois

    Un article de + de 6 mois ressorti par Boursorama ... Bizarre, cette façon de traiter l'information !!!

  • blackmax le mardi 23 fév 2016 à 09:37

    Au moins on n'a pas l'air de mourir de faim dans ce coin ! H est dans son élément : 2 tonnes sur la balance la brochette de fleuristes

  • blackmax le mardi 23 fév 2016 à 09:34

    Il aurait du emmener ségo, c'est une experte en excuses. Elle peut le faire pour tout le monde et pour n'importe quoi. Alors pas d'hésitation, avec c'est gratuit (c'est l'état qui paye)

  • M898407 le mardi 23 fév 2016 à 08:19

    Le roi de la repentance et de la compassion, mais le plus nul dans l'action ! On a vraiment besoin d'un autre profil pour diriger la France.