Essais libres : Les réactions des pilotes

le
0
Essais libres : Les réactions des pilotes
Essais libres : Les réactions des pilotes

Les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix d'Australie de Formule 1 ont eu lieu la nuit dernière. Les pilotes ont ensuite partagé leur sentiments sur ce qui est arrivé sur la piste et sur le travail restant avant la qualification de samedi matin et, surtout, la course de dimanche matin.

Après avoir remporté les deux premières séances libres, Sebastian Vettel reste prudent, surtout en raison de la météo qui devrait radicalement changer ce samedi : « Globalement c'était une bonne journée. Tout s'est bien passé sur la piste, la voiture n'a pas eu de problèmes, l'équilibre était bon. Après tous les essais de présaison, c'était agréable d'être ici. Le circuit ne s'améliore pas vraiment d'année en année, c'est toujours un challenge. Les pneus tendres ne durent pas très longtemps, mais les médiums ont l'air de bien marcher. Le temps risque de varier, ce qui pourrait avoir une influence sur les pneus, il faudra donc être capable de vite réagir ».

Son coéquipier Mark Webber est lui revenu sur la différence de températures de piste vis-à-vis dese essais privés qui ont eu lieu en Espagne : « Nous avons récolté beaucoup d'informations tout au long de cette première journée. C'était agréable de rouler sous le soleil après les mauvaises conditions rencontrées à Barcelone lors des essais. Nous avons encore beaucoup de choses à faire la nuit prochaine et nous nous attendons à ce que le ciel soit couvert demain, il faut donc s'y préparer. Et puis il y a encore beaucoup de domaines où progresser ».

Apparues en forme, les Mercedes de Nico Rosberg et de Lewis Hamilton ont toutefois eu des soucis de fiabilité, comme le confirme le pilote allemand : « Il y a beaucoup de choses à apprendre sur la voiture et nous avons bien progressé tout au long de la journée. Nous pouvons être satisfaits de notre programme d'essais, surtout quand on le compare à celui de l'année dernière. Ma monoplace a eu un souci de boîte de vitesses à la fin de la deuxième séance, mais ce n'est rien de grave et ça ne me gênera pas pour demain ». Son coéquipier est lui satisfait de sa première journée officielle avec sa nouvelle écurie : « Même si la journée n'a pas été très douce, elle s'est bien déroulée. Je suis satisfait de notre position et quand on voit Nico à la 3e place, on peut être confiant sur le potentiel de la voiture. Mais c'est juste le reflet de l'excellent travail fait à l'usine et sur la piste depuis des semaines ».

Chez McLaren, l'inquiétude est palpable après des résultats en demi-teinte lors de la deuxième séance d'essais libres. Onzième, Jenson Button se montre déjà défaitiste pour la course : « Etant donné la manière dont les choses se sont passées aujourd'hui, je pense que nous serions heureux si nous parvenions à terminer dans les points, a indiqué le pilote britannique. Il est clair que nous ne sommes pas performants. Je n'ai pas un bon ressenti avec la voiture. Nous avons donc encore du pain sur la planche? Après les derniers essais hivernaux, nous savions que nous manquions de vitesse. Sur le Circuit de Catalunya, nous ne parvenions même pas à nous rapprocher des temps de nos rivaux... Nous étions à une seconde, et nous sommes encore plus en retrait ici. Rien ne va ! »

Côté français, Charles Pic ne se déclare pas surpris par le manque de performance de sa Caterham face aux Marussia : « Pour notre première journée complète, c'est pas mal. Nous avons certainement du travail à faire pour arriver là où nous voulons être et nous savions déjà où nous en serions par rapport aux voitures placées autour de nous lors de la première partie de la saison, donc il n'y a pas eu de réelle surprise aujourd'hui. En essais libres 2, nous avons fait quelques relais plus longs avec les pneus durs avant de passer aux supersofts et on a constaté que les niveaux de dégradation sur ceux-ci était bons, surtout sur les longs runs. Les temps sont réguliers. Maintenant, nous devons nous assurer que nous pouvons obtenir le même niveau de performance sur les médiums que ce nous avons fait sur les supersofts et tout mettre en place pour dimanche ». De son côté, Jean-Eric Vergne déplore le manque de performance de sa Toro Rosso : « C'est vraiment agréable d'être de retour sur la piste pour le premier Grand Prix et je suis heureux d'être de retour dans la voiture. Le changement le plus évident par rapport aux essais hivernaux ont été les températures plus élevées, ce qui signifiait que les pneus ont travaillé beaucoup mieux aujourd'hui qu'ils ne le faisaient en Espagne. Nous avons un peu de travail à faire pour nous rapprocher de ceux de devant et je pense que nous manquons actuellement d'un manque de vitesse. Cependant, nos longs runs ont semblé très bons et l'équilibre de la voiture était bon ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant