Essai clinique de Rennes: les victimes ont été des "cobayes"

le
2

Deux mois après l'accident survenu lors d'un essai clinique à Rennes, des manquements ont été identifiés dans la gestion de cet événement aussi tragique que rarissime, la molécule du laboratoire Bial a été mise en cause mais des zones d'ombre subsistent. Pour l'avocat de la famille de Guillaume Molinet, décédé pendant l'essai, les victimes "ont été considérées simplement comme des cobayes". Durée: 02:32

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paspil le vendredi 11 mar 2016 à 17:17

    visiblement ce n'etait pas bon sur les animaux ... j avais deja lu un article pour les chiens ...

  • sibile le vendredi 11 mar 2016 à 16:22

    ce produit n'avait pas été testé sur des animaux avant ? et si c'est le cas avec quels résultats ? on aimerait comprendre .....