Espoirs pour la survie du thon rouge

le
0
Les stocks se reconstituent, mais les scientifiques recommandent le maintien des quotas de 2012.

On va reparler de la pêche au thon rouge. En effet, l'Iccat (acronyme anglais de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique) doit se réunir du 12 au 13 novembre à Agadir, au Maroc.

Le contexte a beaucoup changé par rapport aux dernières années. On n'est plus en 1998, quand le conseil scientifique de l'Iccat lançait un cri d'alarme, affirmant que la surpêche menaçait la survie de ce gros poisson prédateur dont les populations de l'Atlantique du nord-est se reproduisent au printemps en Méditerranée. En 2010, l'Union européenne avait même demandé, sans succès, que l'espèce soit inscrite sur la liste rouge de Convention internationale sur le commerce des espèces menacées (Cites) ce qui aurait interdit sa commercialisation.

«Ils sautent de la mer»

Aujourd'hui, la réduction des quotas de pêche et la mise en place de contrôles plus sévères en 2010 ont permis d'améliorer la situation. Le retournement est spectaculaire. «Toutes les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant