Espoirs : La France accrochée par la Macédoine

le
0
Espoirs : La France accrochée par la Macédoine
Espoirs : La France accrochée par la Macédoine

Les Bleuets ont été tenus en échec par la Macédoine, lundi soir au Mans. Les Tricolores restent premiers de leur groupe mais avec un match de plus que l'Islande.

Après sa victoire de la semaine passée contre l’Ecosse (2-0, doublé de l’ancien Auxerrois Sébastien Haller), l’équipe de France Espoirs n’est pas parvenue à enchaîner à l’occasion de la réception de la Macédoine, lundi soir au MMArena du Mans. Alors que le capitaine Aymeric Laporte (fracture de la malléole de la cheville droite) était remplacé par le Lensois Jean-Philippe Gbamin aux côtés du Parisien Presnel Kimpembe en charnière, ce sont les visiteurs qui ont pris les devants sur une réalisation de Viktor Angelov (15eme). Quelques minutes plus tard, Ousmane Dembélé a trouvé le poteau du gardien macédonien (22eme), mais ce n’était pas que partie remise pour l’attaquant rennais qui a ensuite été à l’origine de l’égalisation et du csc d’Egzon Bejtula (27eme). Un premier pas, mais les Bleuets ne réussiront pas à enchaîner et à l'emporter. Et ceci malgré des occasions pour Antoine Conte (78eme) ou encore pour Corentin Tolisso (87eme).

Il s’agit d’une vraie contre-performance pour les coéquipiers d’Adrien Rabiot qui conservent la tête du Groupe 3 des éliminatoires de l’Euro 2017. Mais les Tricolores comptent aujourd'hui un match de plus que leur dauphin islandais, qui pointent désormais à deux longueurs. Les dernières rencontres face à l'Ukraine (2 septembre), l'Islande (6 septembre) et l'Irlande du Nord (11 octobre) s'annonce donc des plus tendues. « Il nous reste trois matchs difficiles, dont une finale face à l’Islande, a ainsi expliqué Corentin Tolisso au micro de D17. On savait que c'était une très bonne équipe. Déjà à l'aller, on avait bataillé pour ramener le nul. » « Cela va se jouer entre l'Islande, la Macédoine et la France, a déclaré, de son côté, Pierre Mankowski. On est toujours en tête et il va falloir venir nous chercher. On avait la possibilité de prendre une option sur la qualification. On va continuer à se battre. »

Le onze de départ des Bleuets
Didillon – Conte, Gbamin, Kimpembe, Pavard – Rabiot, Bakayoko, Tolisso – O.Dembélé, Haller, Lemar

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant