Espoir sur le front des incendies en Espagne

le
0
Les pompiers pourraient reprendre dans la journée le contrôle sur les flammes qui font rage depuis deux jours dans le nord-est du pays, grâce notamment à l'absence de vent. Le ministre de l'Intérieur s'est déclaré «raisonnablement optimiste».

Après deux jours de lutte acharnée contre les flammes, les pompiers avaient espoir de pouvoir commencer à contrôler mardi le gigantesque incendie qui fait rage dans le nord-est de l'Espagne et qui a fait quatre morts. La ville catalane de Figueras, à une vingtaine de kilomètres au sud de la frontière française, s'est réveillée dans un nuage de fumée. Le clocher de l'église Sant Pere et la coupole du musée Dali étaient noyés dans un halo grisâtre, et on pouvait sentir une forte odeur de brûlé dans les rues de la ville, toute proche des premiers foyers d'incendie.

Pourtant, pour la première fois depuis dimanche, les autorités catalanes laissaient entrevoir une accalmie. «L'impression est qu'il sera possible d'entrer dans une phase de contrôle dans la journée», a déclaré le ministre catalan de l'Intérieur, Felip Puig. «Nous sommes raisonnablement optimistes», a-t-il ajouté, estimant que les conditions climatiques étaient favorables, avec une baisse des tempü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant