Espoir de sortie de crise de la dette en Argentine

le
0

BUENOS AIRES, 8 août (Reuters) - Les marchés financiers argentins ont fini en hausse jeudi alors que semble se préciser un accord qui sortirait le pays de la nouvelle crise sur sa dette dans laquelle il est plongé depuis une semaine. De source judiciaire, on annonce que le juge new-yorkais Thomas Griesa, chargé de l'arbitrage entre le gouvernement de Buenos Aires et des fonds spéculatifs à l'origine du litige, a programmé une nouvelle audience ce vendredi à 15h00 (19h00 GMT). L'Argentine est de nouveau en situation de défaut sur sa dette depuis la semaine dernière, conséquence d'une décision du juge Griesa qui a bloqué le remboursement de 539 millions de dollars dus par Buenos Aires à ses créanciers. Le juge new-yorkais a ordonné à l'Argentine de rembourser au préalable 1,33 milliard de dollars de créances détenues par les fonds NME (une unité du fonds Elliot Management) et Aurelius, des fonds dits "réfractaires" car ils ont refusé les conditions des restructurations de 2005 et 2010 consécutives à la crise de 2001-2002. Les qualifiant de "fonds vautours", les autorités argentines refusent de céder à ces fonds qui ont acquis entre 2001 et 2008 48 millions de créances et feraient aujourd'hui un bénéfice de 1.600% s'ils obtiennent gain de cause. (Richard Lough et Jorge Otaola avec Joseph Ax à New York; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux