ESPN : la chaîne sport de Disney réduit la voilure

le
0
ESPN souffre de l'inflation des droits sportifs.

Après avoir croulé sous les louanges, ESPN subit le supplice de la douche écossaise. Le 8 mai dernier, Bob Iger, le très redouté patron de Disney, saluait à l'occasion des résultats annuels du studio la forme «exceptionnelle» des chaînes de télévision sportives du groupe sur le câble (ESPN). Ces dernières contribuaient de manière non négligeable à la hausse de 32 % du bénéfice net du groupe grâce à la croissance de leurs abonnements à l'international et, dans une moindre mesure, grâce à leurs revenus publicitaires. Quinze jours plus tard, la major de Burbank mène l'une des restructurations les plus sévères du réseau des chaînes ESPN. Disney s'apprête à licencier entre 300 et 400 personnes, afin de réduire ses coûts et préserver sa rentabilité. Selon les responsables d'ESPN, les 300 à 400 postes supprimés, essentiellement par départs naturels, représentent tout de même 4 à 6 % des effectifs du réseau qui compte 7...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant