Espionnage : les géants du Web attaqués en Europe

le
1
Un groupe européen de protection des libertés en ligne a déposé plainte contre Facebook, Apple, Microsoft, Skype et Yahoo! pour leur participation supposée au programme de surveillance Prism.

C'est un scandale qui dépasse les frontières des États-Unis. Le collectif autrichien «Europe versus Facebook» a annoncé mercredi avoir porté plainte contre les filiales européenne de Facebook, Apple, Microsoft, Skype et Yahoo! pour leur coopération supposée avec la NSA dans le cadre du programme Prism. Les plaintes ont été déposées en Irlande, au Luxembourg et en Allemagne - où se trouvent les filiales de ces entreprises - devant les commissions de protection des données personnelles et des libertés de chacun de ces pays. Le groupe n'a en revanche pas encore déposé plainte contre Google et YouTube, mais a annoncé qu'il le ferait dans un futur proche.

À l'origine du collectif «Europe versus Facebook» on retrouve des étudiants autrichiens. En 2011, date de sa créati...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • yt75 le jeudi 27 juin 2013 à 12:33

    Peut-être que cette affaire va au moins calmer un peu le viol imbécile du terme virtuel au sujet d'internet numérique et compagnie, viol avec lequel quasi tout le monde s'est amusé depuis le début des nineties par là, ce serait pas mal non ?Et cela permettrait peut être aussi de considérer les choses un peu sérieusement.Par exemple au sujet d'Idenum :http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/