Espionnage : la NSA peut tracer tous les téléphones portables

le
0
Espionnage : la NSA peut tracer tous les téléphones portables
Espionnage : la NSA peut tracer tous les téléphones portables

De nouvelles révélations montrent que la NSA (l'Agence américaine de sécurité nationale) est capable de suivre à la trace des millions de personnes dans le monde en localisant leur téléphone portable. Vu le nombre de données collectées chaque jour, les chances que votre téléphone portable fasse partie du lot sont assez importantes.

Le «Washington Post» a révélé mercredi que l'agence interceptait les données de géolocalisation de centaines de millions de téléphones portables dans le monde. Chaque jour, affirme le quotidien, l'agence stocke des informations sur «au moins des centaines de millions d'appareils» et enregistre «près de 5 milliards» de données de localisation par jour. «Nous obtenons de vastes volumes» de données de géolocalisation partout dans le monde, a confirmé un haut responsable.

Trop de données à traiter

Le volume de données enregistrées et stockées par la NSA atteindrait 27 térabytes. Soit deux fois le volume du contenu de la Bibliothèque du Congrès, la plus importante du monde ! Les données de localisation des téléphones appartenant à des citoyens américains en déplacement à l'étranger sont également captées. Ce volume d'informations «surpasse notre capacité à digérer, traiter et stocker» les données, affirme le «Washington Post», citant un document interne de la NSA datant de 2012.

L'intérêt de cette collecte est de «retracer les mouvements et de mettre en lumière des relations cachées entre des personnes», explique le «Wahington Post», selon qui le programme est baptisé CO-TRAVELER. Pour parvenir à ses fins, le Post révèle que la NSA parvient à pister les téléphones portables en se connectant aux câbles qui relient les différents réseaux mobiles dans le monde.

Jusque là, les révélations de l'ancien consultant Edward Snowden ne mentionnaient pas la récupération de données si précises. Outre l'espionnage de nombreux responsables étrangers, c'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant